Saisir le jour, mes amis – Suivi du groupe de discussion

L’esprit : Professeur Salyards
Médium : Al Fike
Date : 9 janvier 2021
Lieu : Gibsons, C.-B.

C’est bon d’être avec vous tous, mes amis. Je suis le professeur Salyards. Je suis heureux de voir que chacun d’entre vous a apporté ses réflexions et exprimé ses préoccupations concernant cette entreprise.

Je vois parmi vous un modèle très familier de ceux qui souhaitent se regrouper en un organe de travail avec un élan et une direction. Il y a ceux qui souhaitent aller de l’avant immédiatement, et ils sont enthousiastes et impatients. Il y a ceux qui souhaitent attendre et voir, pour trouver leur place au fur et à mesure que le corps avance et trouver un endroit confortable, un endroit qui correspond à leur vision de leurs propres compétences et capacités. Et il y a ceux qui ont un certain scepticisme ou des différences de perspective. Ce n’est pas différent de tout autre groupe dans votre monde et pourtant, en vous réunissant et en forgeant ces liens, en vous exprimant de toutes les manières que vous le faites, vous ouvrez la porte aux efforts et aux conseils et à l’élan à donner. Pour ceux d’entre vous qui se sentent réticents, je dis que vous n’avez aucune idée de votre potentiel, de vos compétences et des bénédictions que vous pouvez apporter en tant qu’instruments et canaux d’amour et de lumière de Dieu. Et pour ceux d’entre vous qui sont profondément enthousiastes, je me permets de suggérer que le travail que vous êtes sur le point d’entreprendre n’est pas la création de vos propres ambitions mentales, mais celle de la direction et de l’intention de Dieu.

L’humilité est la clé, mes amis bien-aimés. Il s’agit d’avancer avec foi et humilité, avec amour et espoir, afin que vous puissiez servir Dieu et l’humanité de nombreuses manières différentes, et que Dieu ait un plan pour chacun d’entre vous. Et que je vous dise carpe diem, saisissez le jour, n’attendez pas, ne pensez pas qu’en attendant la réponse viendra car la réponse est déjà sur vous, mes amis. C’est à vous de saisir l’intention de Dieu, sa direction pour chacun de vous et de cette façon, dans l’interrogation, les doutes, et peut-être que les craintes s’évaporeront et que la lumière apportera la vérité, l’amour apportera la sagesse et le sens de l’orientation. Chacun d’entre vous est en effet en train de découvrir son âme et ce voyage se fait jour après jour. Mais au cours de ce voyage, même ceux d’entre vous qui ont à peine commencé, réalisent qu’il y a un grand trésor en vous et qu’il se révèle à mesure que vous poursuivez votre quête quotidienne de Dieu.

Chacun d’entre vous a quelque chose à apporter, quelque chose à offrir, quelque chose qui a de la valeur. Estimez-vous, âmes bien-aimées, appréciez ce que Dieu vous a donné et appréciez que Dieu ouvre de nombreuses portes pour chacun d’entre vous, à condition que vous soyez prêts à faire un pas en avant. Oui, vous pouvez faire des erreurs, vous pouvez hésiter, vous pouvez vous retrouver dans des positions délicates, des situations inconfortables, des endroits où vous ne voulez pas aller, des personnes dont vous pouvez avoir peur. Ces réalités peuvent en effet se produire, car votre monde tumultueux est plein de défis et de malaises. Mais comment pouvez-vous grandir, comment pouvez-vous apprendre à connaître votre vrai moi et votre vrai potentiel ? Pas en attendant, pas en étant réticent ou craintif ou hésitant. C’est en allant de l’avant et en vous engageant avec foi, en ayant confiance que Dieu vous guidera. De cette manière, vous verrez les portes s’ouvrir, vous comprendrez les opportunités qui se présentent à vous et vous verrez qu’en effet, Dieu a un plan pour chacun d’entre vous.

Ce n’est pas que vous soyez faibles, car aucun d’entre vous ne l’est. Ce n’est pas que vous soyez des âmes sombres, car aucun d’entre vous ne l’est. Ce n’est pas que vous soyez incompétents, car aucun d’entre vous ne l’est. C’est que vous ressentez une certaine appréhension à l’idée d’entrer dans quelque chose d’inconnu et de nouveau pour vous, quelque chose qui pourrait vous demander d’être en quelque sorte courageux et de mettre de côté ces craintes réticentes et le sentiment que vous ne pouvez pas faire ce qu’on vous demande. Les dirigeants de ce monde sont ceux qui sont prêts à faire un pas en avant et à essayer. Les disciples de ce monde sont ceux qui permettent et acceptent que d’autres fassent le travail et fassent leurs pas à leur place. Aucun d’entre vous n’est un suiveur, vous êtes tous des leaders. C’est la raison pour laquelle vous êtes ici. C’est ce qui vous a motivés à venir ici ensemble. Et je vous promets, mes amis, que vous trouverez votre voie, à condition que vous le vouliez.

Car l’essentiel, c’est que vous êtes tous doués de libre arbitre et que vous devez donc choisir votre destin. Ce n’est pas aux autres de choisir à votre place. Ce n’est pas à Dieu de choisir pour vous. Ce n’est pas aux anges de choisir pour vous. C’est à vous de choisir pour vous-même. Je vous demande instamment qu’en ce temps et lieu où vous prenez vraiment vos engagements, vous le fassiez à partir de vos âmes, à partir de ce lieu de garantie. Il n’est pas si loin, mes amis, de connaître vos âmes. C’est à vous de dire que je peux connaître mon âme et que je la connaîtrai, car elle fait partie de moi, vraiment partie de moi, et je ne négligerai pas cette partie, mais j’irai de l’avant en la reconnaissant, car en moi se trouve vraiment une force, un savoir, un lieu de sagesse et une expression d’amour qui grandit parce que Dieu est le levain. En effet, vous avez tous raison d’estimer que vous devez être des âmes brillantes et des exemples de cette vérité, car sans cela, vous n’avez que des mots d’encouragement et une certaine expression et idée de la vérité. Ce ne sont pas des réalités sans importance, mes amis, mais lorsque vous ajoutez la lumière qui brille sur votre visage, la force de votre âme, qui se montre et rayonne à vos frères et sœurs et que vous ajoutez ces mots, cette vérité que vous dites, elle aura le pouvoir d’influencer et de convaincre les autres.

Vous êtes tous ici ensemble, ainsi que ceux qui font partie de votre cercle, pour vous aider et vous soutenir les uns les autres, pour vous renforcer et vous aimer les uns les autres. Vous avez les forces du ciel à vos côtés et la main de Dieu sur vous. Qu’est-ce qu’il vous faut de plus, mes amis, qu’est-ce qui est possible de plus que ce qui est donné librement et puissamment à chacun d’entre vous ? Pouvez-vous saisir le jour, mes amis bien-aimés, et avancer ensemble en sachant que chacun assure le dos de l’autre comme vous le dites, chacun de vous est là pour l’autre. Dieu est là. Nous sommes là. Même si vous trébuchez quelque peu, car vous êtes humains, sachez que vous serez pris, dépoussiérés, aimés et chéris car vous êtes vraiment un enfant de Dieu et dans votre âme il y a un désir profond de servir l’humanité, de servir Dieu dans son désir et son plan pour le salut de l’humanité dans ce monde. Saisissez ce jour, mes amis, car aujourd’hui est précieux, aujourd’hui est une opportunité, aujourd’hui est une bénédiction.

Vous êtes aimés. Nous vous aimons tendrement, belles âmes toutes chères et aimées. Nous voyons les lumières en vous. Nous connaissons votre véritable identité, plus encore que vous ne vous connaissez vous-même, et nous voyons les potentiels, ce qui peut être. Quel trésor vous faites tous dans ce monde, un puissant potentiel de bien, de guérison, de lumière. Sachez-le, mes amis, sachez-le vraiment dans vos cœurs, vos mentaux et vos âmes, car en sachant et en acceptant qui vous êtes vraiment, vous trouverez tous votre chemin avec harmonie et grâce, la belle lumière qui brille. C’est votre destin, mes amis, de travailler à la guérison de votre monde, à une plus grande harmonie dans votre monde, à la connaissance de la vérité de l’amour dans votre monde.

Que Dieu vous bénisse sur ce chemin, dans vos efforts, dans tout ce que vous faites et tout ce que vous êtes. Je suis votre ami et votre aide, le professeur Salyards, et je me tiens aux côtés de plusieurs centaines d’autres anges qui sont avec vous et qui cherchent à servir à travers vous comme les instruments de Dieu, nous tous – vous dans le monde et nous dans le monde de l’esprit, en servant Dieu. Apporter la lumière et être cette lumière. Car vous êtes vraiment, vraiment vous êtes. Que Dieu vous bénisse, mon amour est avec vous, que Dieu vous bénisse.

Lien vers le message originel : https://drive.google.com/file/d/1s1A2KE4UOdUmnRrslR7t01U3_oSKxk9Q/view?usp=sharing

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s