Apprenez à connaître votre propre âme

Esprit : Icarius
Date : 21 Mai 2017
Lieu : Bend, Oregon. U.S.A.
Médium : Al Fike

Je suis Icarius et j’ai vécu en Phénicie1 il y a plusieurs milliers d’années. Je viens vous parler de vos désirs par rapport aux désirs de Dieu. Dieu désire que vous, mes âmes bien-aimées, appreniez à connaître votre propre âme. En plus de cela, Il demande que vous arriviez à connaître la relation entre votre âme et l’âme de Dieu. Vous savez comment cela est accompli, car vous pratiquez les principes de l’Amour Divin, ces principes que vous avez vu fonctionner, avoir leur effet sur vous et vous donner un sens profond de qui vous êtes vraiment. Vous venez ouvrir vos yeux à la Présence et à l’Être de Dieu. Au fur et à mesure que vos âmes s’éveillent dans l’Amour, ainsi vos âmes, les facultés de votre âme, s’allument, s’ouvrent, elles deviennent une partie de votre réalité. Ainsi, avec ces facultés, vous êtes en mesure de comprendre les Vérités les plus profondes, la Présence de Dieu. Vous arrivez à nous voir, nous les anges, plus clairement.

Dans cet éveil et développement de vos âmes, d’expansion de vos âmes dans l’Amour, vos priorités changent, vos perspectives changent et vos désirs changent. La plupart de vos désirs sont du domaine mental, mais vous avez découvert qu’il existe des désirs plus profonds au sein de votre âme. C’est sur cela que vous vous concentrez et c’est sur cela que Dieu vous oblige à vous concentrer. Lorsque vous suivez ces désirs, lorsque vous suivez la route qui vous attire vers une vie plus grande, vous relâchez ces autres désirs mentaux parce que vous les considérez comme non pertinents. Ils ne font plus vraiment partie de vous. Pour beaucoup d’entre vous, il y a un conflit entre ces deux séries de désirs. Votre cerveau souhaite encore s’accrocher à ses idées et à sa perspective de la réalité, à ses désirs et à ses besoins, quelque chose que vous avez nourri pendant de très nombreuses années dans votre vie. Pourtant, quelque chose de radical et de nouveau se produit en vous, le réveil de votre âme. Vous, mes bien-aimés, vous devez vous donner le temps de vous adapter, de permettre à ce nouvel ensemble de désirs, à cette nouvelle réalité de s’installer dans votre conscience et d’honorer ce nouveau soi, qui émerge tendre, sensible et jeune.

Aimez votre âme, mes bien-aimés, nourrissez votre âme avec la prière, avec la reconnaissance, avec la patience et la compréhension. Car naître à nouveau, c’est vraiment avoir la tendresse et la nouveauté d’un bébé et vous devez nourrir ce nouvel enfant en vous, cette âme qui s’éveille et qui vous apportera une compréhension plus profonde, un amour plus grand, une paix plus profonde, la plénitude en Dieu. Avec le temps, ces conflits de l’esprit et de l’âme se dissiperont. En apprenant à marcher, à grandir et à être à l’aise dans ce nouveau soi, vous regarderez en arrière sur ces désirs intenses que vous aviez autrefois et trouverez un certain amusement dans votre perspective, car l’humain immature est celui qui est porté exclusivement par les perceptions et les désirs du mental. Vous, mes chères âmes, êtes en train de mûrir de cette belle manière et c’est à cela que l’humanité doit arriver. Vous êtes les avant-gardes, vous ouvrez la voie, vous êtes assez courageux et forts pour dire : « Je le désire, je veux être une âme éclairée. »

Lorsque vous serez effectivement remplis d’Amour et vivants de nouvelles perceptions, joyeux et sûrs de votre savoir et de votre être, c’est le moment où vous avancerez parmi vos frères et sœurs et direz : « Je connais un moyen, un moyen de sortir de vos dilemmes, de tous nos dilemmes, et c’est l’Amour. »

L’Amour change, l’Amour donne du pouvoir, l’Amour donne, et donne et donne sans un sentiment de ressentiment, sans avoir l’impression d’avoir été vidé ou de perdre quelque chose dans l’échange d’Amour. Non, la puissance de l’Amour de Dieu qui brûle dans votre âme, qui brûle avec clarté et clarté, donne du pouvoir à un tel degré que le flux et les actes qui en découlent donneront du pouvoir à beaucoup d’autres sans vous diminuer. Car lorsque vous marchez dans le flux de l’amour et de la volonté de Dieu, tous vos besoins sont satisfaits. L’harmonie règne à chaque pas, la paix et la joie sont au rendez-vous. C’est votre but, mes bien-aimés, et je sais que vous luttez. Je sais que vous avez vos désirs et vos besoins et que vous suppliez Dieu de vous donner ce dont vous pensez avoir besoin. Mais moi, je dis que Dieu comble déjà vos besoins. N’êtes-vous pas abrités, nourris, protégés et aimés ? Oui, mes bien-aimés, vos besoins sont satisfaits. Et souvent, lorsque vous criez, lorsque vous vous sentez dans ce lieu d’inégalité dans votre vie, c’est en fait un cri pour plus d’amour, pour être aimé et pour vous aimer vous-même. Lorsque vous voyez les autres et que vous ressentez du jugement, de l’envie ou toute autre émotion de ce genre, c’est parce que vous ne pouvez toujours pas accepter votre propre beauté dans l’Amour parfait.

Ce ne sont que des marqueurs de votre propre progression indiquant la nécessité d’une plus grande prière, d’une plus grande foi, de plus de choses à libérer, de plus de choses à guérir. Mais je vous le dis, vous êtes tellement plus avancés que beaucoup, beaucoup sur ce monde qui sont tellement engourdis qu’ils ne ressentent même pas leurs besoins, leurs blessures et leurs douleurs. Ils sont perdus dans l’obscurité de leur propre confusion et de leur manque d’Amour. Vous ressentez, mes bien-aimés, vous ressentez. Vous êtes conscients et parfois cette conscience, ces sentiments, sont difficiles à accepter, à reconnaître. Mais tout cela fait partie de la guérison qui vient avec la naissance de vos âmes et vous devez accepter que ce chemin n’est pas facile. Mais avec ces grandes tensions et difficultés viennent de grandes récompenses à la fin, alors que vous vous frayez un chemin à travers le processus de purification de votre âme.

Car chaque âme doit passer par l’expiation, la guérison et la purification. Au fur et à mesure que l’Amour se déverse, ces conditions doivent disparaître et la plus grande douleur de toutes est celle qui consiste à s’accrocher et à rendre le processus difficile à suivre. Permettez à Dieu de vous guérir, mes bien-aimés. Permettez à Dieu de vous transformer avec Son Amour. Permettez-vous d’être portés, d’être réconfortés, d’être guidés, d’être aimés, dans cette confiance et cette foi, dans le fait de permettre à Dieu d’apaiser votre âme troublée, de vous rendre entier à nouveau et de faire de vous quelque chose d’autre qu’un humain, un Ange Divin, c’est le chemin sur lequel vous marchez, mes bien-aimés. La transformation n’est pas facile. La transformation de votre âme est le plus grand événement de votre existence. C’est puissant, c’est intense. Elle fait surgir de nombreuses émotions et pensées qui ne sont pas agréables, mais les anges vous entourent alors que vous pouvez pleurer.

Les anges vous réconfortent alors que vous ressentez cette douleur, alors que vous êtes en colère contre votre propre sentiment d’inutilité ou de privation ou contre les injustices de votre vie. Mais vous devez affronter ces choses en vous et les laisser disparaître, car ces conditions pesantes ne peuvent coexister avec la Lumière. Si vous voulez vous élever vers Dieu, vous devez être déchargé et vous savez comment cela est possible. Au fur et à mesure que vous recevez cet Amour, la purification, la guérison a lieu. Acceptez cela, mes bien-aimés, acceptez le processus qui va vous transformer. Je vous assure que vous connaîtrez une grande joie, un grand soulagement et l’extase de connaître Dieu, d’être en harmonie avec votre Père Céleste, d’être en harmonie avec la vie, d’être en harmonie avec vous-même.

Que peut demander de plus une âme ? Au fur et à mesure que vous traverserez ce Chemin, la puissance, la gloire et l’intensité de ces choses ne feront que croître. C’est la promesse de Dieu pour vous : « En vous rapprochant de mon âme, vous ressentirez la gloire et l’extase de mon étreinte. » Vous le désirez, mes bien-aimés. Dans chacune de vos âmes se trouve un véritable désir de ne faire qu’un avec Dieu. Vous marchez tous dans cette direction, vous continuez tous à vous débarrasser des fardeaux qui vous en empêchent. Vous continuerez à vous débarrasser de ces choses alors que Dieu vous bénit de Son Amour, alors que Dieu vous guide et vous enseigne, vous montre le chemin, alors que nous marchons à vos côtés car vous n’êtes jamais seuls, mes bien-aimés, jamais. Nous sommes toujours avec vous et la Main de Dieu repose sur vous. Soyez heureux d’avoir trouvé le vrai chemin de l’Amour, d’être sur la route de la Lumière si exquise et si belle que vous ne pouvez pas comprendre pour le moment, mais que vous comprendrez lorsque vous continuerez à être éveillés, lorsque les yeux de votre âme s’ouvriront, lorsque votre vrai moi émergera de la condition humaine et sera en alignement avec Dieu.

Âmes bien-aimées, je suis avec vous dans votre voyage. Je suis Icarius. Je suis heureux de vous parler en ce jour. Que Dieu vous bénisse et vous garde dans son amour, qu’il apaise vos âmes troublées et vous apporte joie et paix. Que Dieu vous bénisse. Et je vous aime. Dieu vous aime.

Note 1 : La Phénicie était une ancienne civilisation de langue sémitique originaire de la région du Levant en Méditerranée orientale, plus précisément du Liban moderne. Elle était concentrée le long de la côte libanaise et comprenait certaines zones côtières de la Syrie et du nord d’Israël, s’étendant au nord jusqu’à Arwad et au sud jusqu’à Acre et peut-être Gaza. À son apogée, entre 1500 et 300 avant notre ère, la civilisation phénicienne s’est répandue dans toute la Méditerranée, de Chypre à la péninsule ibérique.

Lien vers le message originel : https://soultruth.ca/contemporary-messages/messages-sorted-year/messages-2017/come-to-know-your-own-soul-af-21-may-2017/

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s