Leçon sur la fausseté de l’expiation indirecte et la nature incertaine de la vérité personnelle

Esprit : Moïse
Date : 12 Avril 2016
Lieu : Gibsons, B.C. Canada
Médium : Al Fike

Dieu vous bénisse mes enfants, je suis Moïse. Et je vous remercie ma fille pour votre prière. Tu as une Lumière pure et un désir profond d’être avec Dieu, ma fille bien-aimée, et tes prières atteignent le Père Céleste et sont exaucées chaque jour.

Je viens parler de la fausseté de l’expiation indirecte. Voici la leçon que je vous donne.

Dans notre culture et notre religion Juives, l’effusion de sang était une tentative courante d’apaiser Dieu et de nombreux animaux étaient mis à mort de cette manière, car nous croyions que c’était une façon d’honorer le Créateur et d’apaiser la colère de Dieu. Car, comme vous le voyez, nous craignions Dieu et, à bien des égards, nous le rendions responsable de nos mésaventures et des événements de la vie qui nous faisaient souffrir.

Et aujourd’hui, dans votre religion Chrétienne, beaucoup de vos constructions continuent à vivre dans cette compréhension. Et lorsque notre frère Jésus, un Juif, un prophète et le Messie, a été mis à mort, le concept du sang ayant le pouvoir de laver les péchés de l’humanité est né de ces anciennes croyances sur le pouvoir du sang. Elles sont entièrement erronées, et même lorsque nous pratiquions autrefois ce sacrifice, il n’a eu aucun effet dans notre monde et encore aujourd’hui, l’idée du sacrifice de notre cher frère n’a eu aucun effet et n’aura jamais aucun effet sur l’âme des hommes. Car chaque âme, chaque homme, chaque femme doit être responsable de ses actes et doit choisir ce qu’il doit faire dans cette vie.

Et avec le don du libre arbitre, ils font des choix qui ont des effets considérables, non seulement dans leur vie sur cette Terre, mais aussi dans leur vie dans le monde de l’esprit. Et aucune croyance en l’expiation par procuration ou toute autre fausse croyance véhiculée par l’Église Chrétienne n’aura d’effet sur l’avancement de la progression de leur âme. C’est la connaissance de l’âme, la connexion de l’âme à Dieu, l’amour qui transparaît – qu’il s’agisse de l’amour naturel ou de l’Amour Divin, tous les amours, qui auront une incidence sur le chemin de cet individu dans sa vie spirituelle.

Nous, les Juifs, accordions une grande importance aux mots écrits. Nous pensions que le mot écrit était la Parole de Dieu. Et il en est souvent ainsi dans la religion Chrétienne : ce qui est écrit dans la Bible, le Nouveau et l’Ancien Testament, est la Parole de Dieu, et a une grande importance et une grande vérité, et dans une certaine mesure, il y a une vérité dans ces passages. Il y a des lois morales qui, si elles sont respectées, amèneront une âme à un endroit de pureté d’action et de pureté d’être. Mais beaucoup de mots écrits dans ce document ont peu ou pas de conséquences sur la progression d’une âme. Oui, on peut y glaner de l’inspiration, des bribes de vérité et des encouragements à prier et à être avec Dieu. Ce document n’est pas entièrement faux ni entièrement vrai. Il contient de vieux concepts et des compréhensions d’il y a de très nombreuses années qui ont été transformés en croyances et compréhensions erronées de la Vérité.

Et je dirais qu’un individu vivant à l’époque actuelle aurait beaucoup de difficultés à discerner la Vérité dans ce document. Car le mot n’est pas sacré. Non, les mots sont des mots. Ce qui est sacré, c’est votre croyance et votre connexion, votre rapport avec votre Père céleste. De cette façon et en recevant Son Amour, Son Essence, dans votre âme, vous apporterez la Vérité, qui émergera de vos âmes et trouvera un logement dans vos esprits. Elle se développera, se déploiera et évoluera progressivement, de sorte qu’une compréhension véritable et complète vous parviendra grâce aux perceptions de votre âme et aux efforts de votre esprit pour accepter ces vérités telles que Dieu vous les donne, par Son amour et par Sa communication avec vous.


La Vérité n’est pas tout à fait absolue. Elle est perçue par chaque âme individuelle, et bien que le fondement de la Vérité puisse être universel, la perception de la Vérité ne l’est pas nécessairement. Et de cette façon, vous devez encourager chaque âme à trouver cette Vérité à travers ses propres efforts, ses propres perceptions et ses propres prières, et bien que leur vérité, leur compréhension, leur perspective puissent être légèrement différentes des vôtres, elles n’en sont pas moins valables. Et essayer d’uniformiser la Vérité avec des mots dans un livre est un effort infructueux. Exprimer votre vérité aux autres et apporter une suggestion de la Vérité dans le mot écrit, car c’est simplement tout ce qu’il est, est une action productive. Ainsi, en effet, chaque humain, chaque personne, chaque mortel est contraint de partager sa vérité avec les autres et cela doit être honoré.

Lien vers le message originel : https://soultruth.ca/contemporary-messages/messages-sorted-year/messages-2016/lesson-on-the-falsity-of-the-vicarious-atonement-af-12-apr-2016/

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s