Conseil personnel à A___

Esprit : Marie
Date : 12 Novembre 1998
Médium : Amada Reza

Mon très cher Père Céleste, aide-moi maintenant à mieux comprendre comment je peux répondre aux besoins de mes frères et sœurs, en commençant par moi. Je suis bouleversée en ce moment parce que je ne savais pas si ma voisine, Maria, allait survivre à sa crise. Je ne savais pas si je faisais tout ce que je pouvais faire pour l’aider, mais elle avait l’air de se rétablir et les techniciens médicaux d’urgence ont pu soulager mes inquiétudes. Son mari n’a pas été en mesure de la tenir et d’être avec elle lorsqu’elle était saisie dans son état semi-conscient et je suppose que c’est parce qu’il s’est senti incapable d’aider. Cela est-il vrai ?

C’est moi, Marie, ton amie et ta sœur en Christ et je veux t’assurer que tu as su ce que tu devais faire ou ne pas faire pour aider sa vie. A___, la vie commence avec l’âme et la volonté de la personne de se connecter à sa vie sur terre et parfois, il est au-delà de notre capacité à comprendre pourquoi la maladie et la dégradation du corps se produisent, mais lorsque vous comprenez que la vie commence avec l’âme, la vraie personne, qui aime, ressent, a besoin et considère comment sa volonté a provoqué les événements de sa vie, vous pouvez mieux servir le besoin, le vrai besoin de sa vie.

Tu es une guérisseuse et c’est grâce à l’amour que tu as cette capacité. Il n’est pas nécessaire de connaître les subtilités du fonctionnement du corps pour savoir que l’amour est la force de cet univers qui permet à l’autre de se sentir bien et réconforté. Si Maria était décédée parce que les lois de l’univers exigeaient qu’elle laisse derrière elle sa vie terrestre, tu aurais compris où elle se trouvait grâce à ta foi dans la continuité de la vie au-delà du mortel. Cette compréhension est un réconfort pour ceux qui ne savent pas et qui ont la foi et c’est pourquoi tu es attiré pour aider les autres. Lorsque tu comprends une vérité qui t’a aidé à gérer les nombreuses crises de la vie dans le royaume imparfait de la vie terrestre, tu peux apporter réconfort et connaissance à ceux qui n’ont pas cet avantage. Je t’encourage à croire que tu as une influence puissante à cet égard parce que tu es une personne qui peut aider et guérir et non parce que je veux que tu aies l’impression que ce que tu fais pour survivre dans ta vie terrestre n’est pas digne du plus grand amour que tu as. Tu aimes tout le monde, quelles que soient les circonstances qui vous réunissent, et c’est une force non exprimée mais néanmoins comprise. Tu aimes et je prie pour que tu continues à croire en cette force dans votre vie et je te montrerai comment tu peux aider ceux qui ont besoin de se renforcer avec cette merveilleuse connaissance et cette foi.

Tu es prête à faire cela parce que tu les aimes et que tu chéris l’opportunité de leur rendre service, et cela vient d’une âme désintéressée et ambitieuse remplie de l’amour de Dieu. Te considères-tu comme quelqu’un qui est aimé par ceux qui, à leur tour, considèrent comme un privilège de travailler avec toi dans ce monde pour répandre cet amour et cette influence de manière à amener les âmes des hommes et des femmes au bonheur et à la santé ? Je suis l’une de ceux qui t’aiment, comme il y a une foule de ceux qui, dans les Cieux Célestes et Naturels, travaillent diligemment pour apporter la paix et l’harmonie sur terre. Tu es un ange et je ne dis pas cela pour te faire honte, mais tu es une enseignante pour ceux qui en ont besoin et tu le seras toujours, comme tu l’as toujours été depuis ton plus jeune âge.

Bien qu’il soit difficile de se séparer de ceux qui n’ont pas besoin de toi comme le mentor et le guide spirituel que tu es, tu le fais parce que tu acceptes leur volonté d’être ce qu’ils doivent être et tu reconnais que ton travail est terminé. Lâche prise et laisse Dieu agir. Tu as fait cela avec ta fille lorsqu’elle était un peu éloignée du monde spirituel et cela lui a donné la force dont elle avait besoin pour s’aider elle-même à travers ses propres désirs et sa propre volonté à donner un meilleur sens à sa vie et à la raison pour laquelle les mauvaises choses arrivent. Sache que nous l’aimons comme nous aimons tous les enfants de Dieu et que nous pouvons, par notre présence silencieuse, encourager cette force personnelle. A___, prie pour l’acceptation de toi-même, accepte ta bonté comme un cadeau précieux. Je t’aime tellement, laisse-nous t’aimer de plus en plus. Merci et que Dieu vous bénisse abondamment, vous et ceux que vous aimez.

Je suis ta sœur dans le Christ, je t’aime, Marie.

Lien vers le message originel : https://new-birth.net/contemporary-messages/messages-sorted-year/messages-1984-2000/mary-personal-advice-to-a___-ar-12-nov-1998/

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s