L’image que se fait d’elle-même une politicienne américaine – 1

Esprit : Jeannette Rankin
Date : 16 Juillet 2009
Lieu : Santa Cruz, Californie
Médium : Reçu par FAB

Je suis Jeannette Rankin.

Vous avez tout à fait raison, je vous ai donné des impressions de pensée sur mes opinions alors que vous lisiez ma biographie, « Jeannette Rankin, A Political Woman (Jeannette Rankin, Une Femme Politique) ».
Les auteurs laissent entendre que c’est en quelque sorte une faiblesse si je n’ai jamais développé de relations personnelles satisfaisantes. Plusieurs citations d’autres personnes qui m’ont connue, et même une de moi-même, semblent indiquer que j’étais très égoïste, ne pensant qu’à moi. J’aimerais faire un commentaire à ce sujet, car je suis la seule personne qui pourrait le savoir, surtout à la lumière de mon existence dans ce monde spirituel, où tout est nu.

J’ai fait ce commentaire désobligeant à mon sujet, parce que je ne pensais pas beaucoup à moi personnellement, en tant qu’individu. Je ne pensais qu’aux causes qui me touchaient. Mais je dois dire que j’ai été richement récompensé là-bas pour le dévouement sans faille que j’ai accordé à ces causes. Elles me consumaient et ne laissaient aucune place aux relations personnelles intimes. C’est une erreur de penser que c’était nécessairement une faute. Si je n’avais pas été aussi passionnément impliqué, je présume que vous auriez pu faire cette supposition.

Mais mon âme était totalement dédiée, et ce dévouement était totalement sincère, et n’était pas une sorte de névrose ou de rejet d’un besoin personnel. Non, c’était l’expression de ce que j’étais, et de ce que j’avais choisi de faire de ma vie. J’ai trouvé ma raison de vivre, et je l’ai suivie tout au long de ma vie. Je pense que les gens qui critiquent cela devraient se faire examiner !

Je vous ai donné en pensée le lien avec votre grand-mère, qui estimait que lorsqu’une personne devient adulte, elle doit se marier et avoir des enfants sans poser de questions. Vous considérez cela comme un préjugé très nuisible et étroit d’esprit, que vous rejetez totalement comme une folie.

De la même manière, je considère qu’il est insensé de discréditer l’œuvre d’une personne simplement parce que des idées préconçues sur les relations sont défendues. Vous avez estimé qu’il y a un certain jugement injuste à mon égard, et je suis d’accord.

Maintenant, je veux qu’il soit clair que certaines choses que j’ai dites et faites, se sont élevées contre moi. Mais pour ce qui est de mon engagement exclusif dans ma carrière politique et dans mes causes, elles m’ont toutes apporté bonheur et tranquillité d’esprit, car de cette manière, j’ai contribué à rendre le monde meilleur.

Vous me voyez comme un pionnier qui a ouvert la voie à d’autres dans le futur. Eh bien, c’est une perception assez vraie, et l’humanité continue d’aller de l’avant.

Et, au bon moment, quelque chose se produira dans notre pays bien-aimé qui accomplira mon objectif, et celui de tous ceux qui ont aimé et se sont battus pour la justice et la vérité.

Jeannette Pickering Rankin (11 Juin 1880 – 18 Mai 1973) a été la première femme à être élue à la Chambre des représentants des États-Unis et la première femme membre du Congrès parfois appelée la Dame de la Chambre. Pacifiste de longue date, elle a voté contre l’entrée des États-Unis dans la Première et la Deuxième Guerre mondiale, étant le seul membre du Congrès à voter contre cette dernière. À ce jour, elle est la seule femme à avoir été élue au Congrès dans le Montana.

En 1940, Rankin a été de nouveau élue au Congrès, cette fois sur un programme anti-guerre. Après l’attaque de Pearl Harbor, elle a de nouveau voté contre l’entrée dans une guerre mondiale, la seule membre du Congrès à le faire, en déclarant : « En tant que femme, je ne peux pas aller à la guerre et je refuse d’y envoyer quelqu’un d’autre. Ce n’est pas nécessaire. Je vote NON ». Cependant, elle n’a pas voté contre la déclaration de guerre à l’Allemagne et à l’Italie suite à leur déclaration de guerre aux États-Unis, elle a plutôt voté simplement Présent.

À la fin de son mandat, la position anti-guerre de Rankin était devenue si impopulaire qu’elle ne s’est pas représentée aux élections. Jusqu’à la fin de sa vie, elle s’est rendue sept fois en Inde et fut une adepte des principes gandhiens de non-violence et d’autodétermination. (Source:Wikipedia)

Lien vers le message originel : https://new-birth.net/contemporary-messages/messages-sorted-year/messages-2009/an-american-politicians-view-of-herself-1-fab-16-july-2009/

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s