Les expériences de Marilyn Monroe de l’autre côté

Esprit : Marilyn Monroe
Date : 1er Décembre 2011
Lieu : Berkeley, Californie
Médium : FAB

C’est moi, Marilyn Monroe.

Je ne savais pas qu’une chose telle qu’un mortel recevant un message d’une personne décédée pouvait exister. Je ne savais même pas que je continuerais à vivre après ma mort. Merci beaucoup d’avoir reçu ce message. Je tiens beaucoup à vous faire part de mes pensées.

Ce fut horrible. Je me suis sentie ballottée d’une personne à l’autre. Ils voulaient tirer profit de moi d’une manière ou d’une autre ou me faire correspondre à leur idée de qui j’étais. Mais je n’ai jamais compris qui j’étais. Je le comprends maintenant. Ces gens qui ont fait ça, pourquoi, ça ne les a pas du tout aidés. En fait, cela a causé de la souffrance à certains moments.

Lorsque je suis arrivée ici, j’étais désemparée, mais j’ai été accueilli par des esprits très aimants qui semblaient me connaître mieux que je ne me connaissais moi-même. Ils m’ont dit qu’il n’y avait rien à craindre. C’était une bonne nouvelle ! Je passais d’une peur à l’autre, et maintenant, je n’avais plus à avoir peur ! Ils ont vu mon malaise, alors ils sont restés avec moi un long moment. Je n’arrivais pas à croire que cet endroit était si beau. Mais la gentillesse et l’amour étaient encore plus charmants et enchanteurs. Je n’avais jamais rencontré ce genre d’altruisme. Les gens étaient trop souvent là pour obtenir ce qu’ils pouvaient pour eux-mêmes. Mais c’était tellement différent ! C’était vraiment la toute première fois que je vivais cela. Je pensais que ça n’existait que dans les films et les contes de fées.

Mais tout était réel, tout.

J’ai alors compris que toute la misère que j’avais endurée, la solitude, le tumulte, l’agonie de ne pas savoir qui j’étais et ce que je devais faire, était derrière moi pour toujours. Lorsque j’ai compris cela, ma spontanéité et ma joie de vivre naturelles sont revenues, et j’ai commencé à m’éclater. Ils m’ont laissé m’amuser pendant un long moment. Puis ils m’ont dit, avec douceur, que cet endroit magnifique n’était pas ma maison. C’était comme un lieu de réception central, une gare centrale, et qu’une autre maison m’attendait. J’étais curieuse, et j’ai réfléchi à cela.

Alors, je me suis retrouvée dans un autre lieu. Mais ce n’était pas aussi agréable. Je n’ai pas compris pourquoi. Il était naturel pour moi de m’examiner, et j’ai donc découvert des choses que j’avais faites qui n’étaient pas justes ou bonnes. J’ai passé en revue les nombreuses fois où j’ai rendu tout le monde malheureux sur le plateau par mon retard ou mon agitation. Ce n’était pas mon exigence qui me revenait. C’était mon manque de considération pour les besoins et les sentiments des autres. Je comprenais maintenant toute la vérité, qu’ils avaient tout à fait le droit d’être fâchés, comme ils l’étaient. Je ne l’avais pas compris aussi clairement que maintenant. Et donc, je me suis dit, oh là là ! Et j’ai souffert. Oui, il m’est arrivé d’agir correctement pour m’excuser, mais ce n’était pas assez constant. Je ne l’ai pas vu clairement jusqu’à ce que j’arrive ici.

En continuant à examiner mes souvenirs, je me suis rappelée les nombreuses fois où j’ai utilisé mon corps de manière incorrecte. A l’époque, je n’en pensais rien. Mais maintenant, je voyais la vérité, que Dieu m’avait donné ce corps, et que je ne l’avais pas toujours utilisé correctement. J’ai dit Dieu parce que je suis devenue une croyante en Dieu. J’avais perdu mon lien initial avec Dieu, mais je l’ai retrouvé ici. Et il y avait beaucoup d’autres choses que j’ai dites et faites qui ont aggravé ma souffrance.

Cela a duré un certain temps. À maintes reprises dans ma vie, je me suis sentie piégée dans une situation malheureuse. Mais là, c’était différent. C’était plus pur et plus ciblé. J’étais une personne bonne et généreuse. Je le savais. Mais la souffrance que j’endurais maintenant était si différente de tout le reste. J’aspirais à être libérée, et comme une horloge, des anges sont venus à moi. Ils m’ont dit que Dieu est Amour, et que Dieu désire que je sorte de ce malheur. Puis ils m’ont parlé de l’Amour de Dieu et de la façon dont on peut l’obtenir.

Ils m’ont aussi dit que j’en possédais une partie, et que c’était cet Amour dans mon âme qui me donnait une grande empathie pour les malheureux et pour les enfants qui souffrent. Il m’a également été dit que ce n’était pas seulement mon corps qui rendait les gens fous – c’était aussi l’Amour de Dieu dans mon âme. Cela a été une grande surprise pour moi. Je n’ai jamais été religieuse. J’ai rejeté ma formation religieuse précoce. Mais d’une manière ou d’une autre, au cours de ces premières années, j’avais acquis l’amour de Dieu. J’avais donc quelque chose de spécial !

Eh bien, vous pouvez imaginer comment je me suis jetée dans la prière et la foi tout comme je me suis jetée dans mes images, et bien sûr, je suis sortie de ma souffrance et je suis entrée dans la lumière.

Où suis-je maintenant ? Dans la cinquième sphère. J’ai l’air en forme, me dit-on. Mais ma souffrance m’a rendue plus sage, et devinez quoi – j’ai confiance en moi ! Je suis quelqu’un ! Et Dieu m’aime. Je n’ai plus besoin d’être dominé ou patronné, car Dieu m’accepte telle que je suis. Mon film a donc eu une fin heureuse. Oh, je suis si heureuse que vous soyez heureux pour moi ! (Le médium la félicite.)

Je veux dire au monde que ce que vous exprimez vous reviendra, alors mettez-y les bonnes choses.

Sur la vie de Marilyn Monroe :

Marilyn Monroe, née Norma Jeane Mortenson, mais baptisée et élevée sous le nom de Norma Jeane Baker, du 1er juin 1926 au 5 août 1962, est une actrice, chanteuse, mannequin et showgirl américaine qui est devenue un important sex-symbol, jouant dans un certain nombre de films à succès dans les années 1950.

Après avoir passé une grande partie de son enfance dans des foyers d’accueil, Marilyn Monroe a commencé une carrière de mannequin, ce qui lui a valu un contrat de cinéma en 1946. Ses premières apparitions au cinéma sont mineures, mais ses prestations dans The Asphalt Jungle et All About Eve (tous deux en 1950) attirent l’attention sur elle – ses cheveux sont désormais teints en blond. Elle reçoit un Golden Globe Award pour son interprétation dans Certains l’aiment chaud (1959). Le dernier film terminé de Monroe est The Misfits, avec Clark Gable, dont le scénario a été écrit par son mari de l’époque, Arthur Miller. Les dernières années de la vie de Monroe ont été marquées par la maladie, des problèmes personnels et une réputation d’être peu fiable et d’un caractère peu coopératif.

Les circonstances de sa mort, due à une overdose de barbituriques, ont fait l’objet de nombreuses conjectures. Bien qu’officiellement classée comme un « suicide probable », la possibilité d’une overdose accidentelle, ainsi que celle d’un homicide, n’ont pas été écartées.

En 1999, l’American Film Institute a classé Monroe comme la sixième plus grande star féminine de tous les temps. Dans les années et les décennies qui ont suivi sa mort, Monroe a souvent été citée à la fois comme une icône pop et culturelle et comme la quintessence du sex-symbol féminin américain. (Source : Wikipedia)

Voir aussi ce que Billy Wilder a communiqué : https://lanouvellenaissance.com/2017/09/13/billy-wilder-a-propos-de-marilyn-monroe/

Lien vers le message originel : https://new-birth.net/contemporary-messages/messages-sorted-year/messages-2011/marilyn-monroes-experiences-on-the-other-side-fab-1-dec-2011/

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s