Le Roi des Rois

Date : 03 Janvier 1914
Médium : Révérend George Vale Owen

De la porte du Temple sortit un Homme, vêtu de blanc, mais rayonnant et très beau. Il avait sur la tête un filet d’or et des sandales d’or aux pieds. Sa tête était recouverte d’un filet d’or et ses pieds étaient chaussés de sandales d’or. Il était ceint d’une ceinture rouge qui brillait et envoyait des rayons pourpres ici et là à mesure qu’il avançait. Dans sa main droite, il portait une coupe d’or. Sa main gauche était sur sa ceinture, près de son cœur. Nous l’avons reconnu immédiatement, le Fils de l’Homme, car personne d’autre n’est semblable à Celui qui, sous quelque forme ou manifestation qu’il soit vu, mélange toujours parfaitement deux forces en Lui-même : l’Amour et la Royauté. Il y a toujours une simplicité dans Sa grandeur, et une majesté dans Sa simplicité. Vous sentez ces deux forces entrer en vous et se mêler à votre propre vie chaque fois qu’Il se manifeste, comme maintenant. Et lorsque la manifestation est terminée, la bénédiction ainsi reçue ne disparaît pas de vous, mais reste toujours une partie de vous.

Il se tenait là, beau dans son ensemble, et doux au-delà de ce que je pourrais dire – doux et charmant, et avec juste une teinte de pitié sacrificielle, qui ne faisait qu’ajouter à la joyeuse solennité de Son visage. Ce visage était un sourire en soi, mais Il ne souriait pas pour autant. Dans ce sourire, il y avait des larmes, non pas de tristesse, mais de joie de donner de Lui-même aux autres, par amour. Tout son regard, et ce que Sa présence exprimait, était une telle combinaison de pouvoirs et de grâces qui le rendaient Unique parmi tous ceux qui L’accompagnaient, et qui Le plaçaient au-dessus de tous en tant que Roi.

Il est resté là à regarder non pas vers nous, mais au-delà de nous, vers des mondes où nous ne pouvions pas le suivre. Et tandis qu’Il était ainsi émerveillé, une longue compagnie d’assistants, hommes et femmes, sortit du Temple par ses différentes portes, dont la sublimité se voyait dans la délicatesse de leurs visages et de leurs formes.

J’ai noté une chose, et je vais vous la raconter aussi bien que possible. Chacun de ces esprits bénis avait un caractère bien défini et puissant inscrit sur son visage, dans sa démarche et ses actions. Il n’y en avait pas deux qui possédaient les mêmes vertus à parts égales et en combinaison. Chacun était un Ange très élevé en degré et en autorité, mais chacun avait sa propre personnalité, et il n’y en avait pas deux semblables. Il se tenait là, et eux de chaque côté, et certains sur le rebord inférieur devant Lui. Et en Lui, tant le regard que la physionomie, étaient unis, dans un doux mélange et une communion, les beautés, les qualités et les pouvoirs de chacun d’eux. En Lui, vous pouviez voir chacune de leurs qualités distinctes, mais toutes mélangées ensemble. Oui, Il était Seul, et Sa solitude donnait plus de majesté à Son apparition.

Maintenant, pensez à cette scène, et je vous en dirai plus demain, si vous trouvez l’occasion de me rencontrer. La bénédiction, la gloire et la beauté sont là où Il se trouve, mon cher ami et pupille, comme je l’ai vu, non pas une ou deux fois, mais de nombreuses fois depuis que j’ai quitté la vie terrestre. La bénédiction, Il l’apporte et la laisse à ses frères. La gloire L’entoure et Le relie au Trône dans les Hauts Plateaux des Cieux de Dieu. La beauté le revêt comme une robe de lumière.

Et Il est avec vous aussi, comme avec nous. Il ne vient pas de manière imagée, mais en réalité, dans le plan terrestre obscur, et y apporte également Sa bénédiction, Sa gloire et Sa beauté. Mais là, elles sont invisibles, sauf partiellement et pour un petit nombre de personnes – invisibles en raison du sombre nuage de péché qui entoure le monde, tel que nous le voyons, et du manque de foi pour regarder et croire. Pourtant, Il est avec vous. Ouvrez Lui votre cœur à Lui et vous aurez, comme nous, ce qu’Il apporte et veut vous donner. †

Extrait du livre : The Highlands of Heaven .. Life beyond the veil (Les Hauts Lieux du Ciel … « La vie au-delà du voile ») volume 2 ; pages 135-137

Lien vers le message originel :
https://www.facebook.com/photo/?fbid=10159234342153217&set=a.67542278216

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s