Dieu regarde le cœur

21 Mai 2006
Santa Cruz, Californie
Reçu par F.A.B.

Je suis, Cotton Mather.

Laissez-moi vous dire ce que vous voulez savoir. Oui, j’ai souffert pour ce que j’ai fait par rapport à la sorcellerie. J’ai dû faire face au fait que mon désir intense de servir Dieu n’a pas atténué le tourment que j’ai subi, sachant que j’étais le moyen de faire perdre la vie à d’autres personnes. C’était un péché très grave, pour lequel j’ai expié. C’est ce que je voulais dire dans mon message précédent.

Vous, au XXIe siècle, pouvez très facilement juger ma condamnation de la sorcellerie comme étant malveillante, intolérante et ignorante. Mais pour ceux d’entre nous qui ont vécu ces circonstances, c’était une réalité toujours présente qui exigeait une réponse. Et j’ai répondu.

Bien sûr, comme je l’ai dit, je n’ai pas été dispensé de la sanction simplement parce que je voulais sincèrement servir Dieu. Mais, comme Abraham Lincoln vous l’a dit un jour, l’humanité ne peut se contenter de condamner les actes de violence sans tenir compte de la personne dans son ensemble et de ses motifs. Dieu regarde le cœur, et c’est la base de son jugement.1

Il suffit de dire que, oui, j’ai souffert pour ce que j’ai fait. Cela vous aide à moins juger les gens comme moi. Je faisais seulement de mon mieux pour servir Dieu de la manière dont je le percevais.

Bien sûr, je suis le premier à dire maintenant que persécuter et tuer des gens au nom de Dieu est tout à fait mal et complètement contraire aux intentions de Dieu envers l’humanité.

Amour, Cotton Mather.

1 Note. À proprement parler, Père ne juge pas. Il a créé des lois spirituelles qui dispensent toute compensation nécessaire, et il ne nous juge pas dans un sens personnel. Il n’est pas certain qu’il ne s’agisse que d’un langage vague de Cotton Mather, ou qu’il n’ait pas encore appris cette Vérité. Ce qu’il dit clairement, c’est que malgré le fait que des personnes sont mortes en conséquence directe de ses actions personnelles, parce que ses motifs étaient purs, la compensation requise était inférieure à ce qu’elle aurait pu être. Cotton Mather a participé au procès des sorcières de Salem, et a été à l’origine de l’idée que les rêves (preuves spectrales) pouvaient être inscrits comme preuves dans le procès de sorcellerie. Dix-neuf hommes et femmes ont été pendus, un homme a été écrasé par des pierres et quatre autres sont morts en prison dans l’attente de leur procès entre juin et septembre 1692 dans le Massachusetts.

Lien vers le message originel : https://new-birth.net/contemporary-messages/messages-sorted-year/messages-2006/god-looks-at-the-heart-fab-21-may-2006/

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s