Libre Arbitre et Perfectionisme

L’esprit : St Augustin
Médium : Al Fike
Date : 27 Octobre 2020
Lieu : Gibsons, BC

Oui, le don du libre arbitre a été un dilemme pour l’humanité depuis le début. Avoir le pouvoir de choisir est un grand don et pourtant ce pouvoir de choisir crée de nombreuses conditions et situations qui ne sont pas en harmonie avec les Lois de Dieu. Bien que, sans ce don, la possibilité d’un grand progrès et de l’évolution de l’humanité n’aurait pas été possible.

Le désir de perfection aggrave souvent ce dilemme. Le désir d’être dans une position juste et de perfection dans la vie crée de nombreux jugements dans le mental de l’individu. Car être parfait, être dans cet état où tout est aligné et conforme aux idées de son mental, sur ce que peut être la perfection, empêche souvent l’individu de reconnaître avec son âme l’amour, l’attention et la compassion.

Le mental dirige et dicte les expressions et les expériences émotionnelles de la vie. Nombreux sont ceux qui sont pris dans cette toile d’attentes et de désirs de perfection. Cela apporte une grande douleur et une grande souffrance à chaque individu qui se trouve dans cette construction, ce paradigme de la pensée et ce paradigme n’est que trop commun dans votre monde.

Lorsque l’on reçoit le don de l’Amour Divin et que ses effets commencent à purifier l’âme et à l’emmener sur un chemin de conscience, alors ces sentiments de mécontentement, cette reconnaissance de la dichotomie du mental et de l’âme créent une tension et un désaccord. C’est en effet là que le libre arbitre entre en jeu. On peut décider de continuer à se battre intérieurement avec le mental et l’âme, la compréhension de l’âme contre la volonté du mental étant toujours en interaction et la tension créant une condition de malheur. Cette condition de malheur se manifeste dans les expressions de l’individu dans la vie. Il est mécontent des réalités qui ne sont pas parfaites ou qui ne correspondent pas à ses attentes, et son jugement est volontiers porté sur les autres.

Mais cela ne résout pas le dilemme. Cela ne fait que perpétuer le dilemme, car dans cet état, le mental a une grande importance et exige certaines attentions et se concentre sur les attentes qui émanent des pensées. Souvent, ces réalités sont semées dans la petite enfance et deviennent pleinement émergentes à mesure que l’on mûrit dans la vie.

Dans votre monde, le monde des attentes mentales, ces réalités sont constamment nourries et renforcées. L’individu a donc très peu de chances de sortir de ces conditions semées par les hommes au fil des générations et renforcées par chaque individu qui a absorbé et exprimé ces attentes et paradigmes mentaux.

Ainsi, le malheur de l’humanité prolifère à cause des attentes irréalistes et inharmonieuses qui sont transmises de génération en génération et qui se jouent de manière à faire proliférer la disharmonie et le manque d’amour. Chaque individu sur votre Terre est pris dans ce sentiment de désir et d’attente qui est celui du mental. Chacun d’entre vous qui suit le Chemin Divin en cherchant à remplir son âme de l’Amour de Dieu et à faire l’expérience de la transformation de ce don au sein de son âme est souvent confronté à ce dilemme qu’est le mental ensemencé et s’épanouissant avec la condition humaine.

En effet, le libre arbitre joue un grand rôle dans cette bataille entre le mental et l’âme car chaque individu doit constamment voir et effectuer des choix dans sa vie lorsqu’il s’est consacré à la progression spirituelle et à la vérité. Souvent, les idées qui se trouvent dans le mental ne sont pas de la vérité, ne sont pas de Dieu, ne sont pas capables d’apporter l’harmonie avec les Lois de Dieu, la Volonté de Dieu et l’Amour de Dieu.

C’est pourquoi tant de personnes se détournent de la sombre réalité qui se trouve dans la conscience de l’âme, apportant une compréhension profonde de leurs propres schémas et conditions intimes. Il est plutôt facile de pointer du doigt les autres, de porter des jugements, de voir les autres comme inférieurs ou dépourvus de moralité ou de la capacité d’accomplir des tâches incompatibles avec ses propres attentes. Cette perception extérieure et cette projection sur ses frères et sœurs ne font que retarder l’inévitable révélation de son propre soi, de son caractère et de ses défauts.

Bien que nombre de ces jugements de soi proviennent du mental, il existe d’autres perceptions profondes de l’âme qui sont de la vérité et révèlent la puissance du conditionnement et des conditions humaines qui prévalent chez chacun de ceux qui parcourent votre Terre. Pourtant, nous, du Royaume Céleste, continuons à vous soutenir, à vous encourager, à vous élever afin que vous soyez assez forts, afin que vous puissiez regarder avec une vision claire de vous-même et avec une grande compassion. Car la compassion doit faire partie du voyage d’éveil de l’âme et du voyage des choix pour une plus grande lumière et une plus grande harmonie.

Sans amour et compassion pour soi-même, il ne reste que la contrainte de juger, de se juger soi-même et de juger les autres. Peu sont assez forts pour dépasser cette condition de longue date et pour se libérer des jugements du mental, des erreurs de pensée, des schémas et des addictions comme vous les appelez, et de toutes les réalités qui ne sont pas en harmonie avec une âme imprégnée de l’Amour du Père.

Ainsi, il faut lutter dans votre monde, une grande lutte en effet, un chemin difficile qui est tracé par le mental et inévitablement rejeté par l’âme, car l’âme en alignement avec Dieu connaît le chemin qu’il faut prendre. L’âme remplie de l’Amour du Père, de l’Amour Divin, a la sagesse et la compréhension du chemin que Dieu a désigné pour chaque individu. Une fois que l’on devient assez fort dans l’Amour de Dieu, il n’y a pas de querelle entre le mental et l’âme mais une grande acceptation et un grand désir de suivre le chemin tracé par Dieu et rendu possible par le don de l’Amour Divin.

Chacun d’entre vous continue à faire son chemin sur cette voie et en vérité, en s’écartant souvent de cette voie. Mais Dieu vous ramène, les pieds fermement implantés sur ce chemin d’Amour. Parfois, vous ressentez la gloire et l’émerveillement, la joie et l’expansion de cette condition d’âme apportée par le don de l’Amour. Ensuite, il y a les conditions qui vous entourent et l’attente du mental qui vous tire et le bouleversement émotionnel qui en résulte, souvent accompagné d’une âme en conflit qui éclipse cette joie et apporte le mécontentement.

C’est certainement une indication de l’enlisement de ce chemin vers cette condition humaine qui conspire constamment pour vous éloigner de Dieu. Que ce soit l’influence des esprits qui désirent vous éloigner de Dieu ou la détermination de votre propre mental à vous discipliner et qui s’efforce de tordre votre pensée et est plein de jugement et de condamnation, ou encore les mortels qui, à leur manière, vous imposent leurs diktats et leurs attentes. Il y a beaucoup, beaucoup de conditions et d’éléments dans votre monde qui vont conspirer pour vous amener dans les ténèbres et le désordre, un endroit qui manque d’amour et de compassion. Pourtant, la puissance de l’Amour de Dieu, la puissance de vos amis les anges, la puissance du Toucher de Dieu sur vous pour apporter une influence sur votre âme est plus grande que toutes ces conditions combinées ; pourvu qu’en faisant usage de votre libre arbitre, vous décidiez de vous engager sur ce chemin de lumière et de libérer les conditions qui ne sont pas en harmonie avec cela, vous permettant la joie d’une vie en alignement avec Dieu.

Lorsque vous n’êtes pas en alignement avec Dieu, je vous invite tous à ne pas capituler devant les pensées et les modèles négatifs et les vieilles idées qui ont été si imprégnés dans votre mental et les émotions de votre esprit. Ne désespérez pas. Ne cédez pas. Ne laissez pas l’obscurité éclipser la lumière. C’est la force de votre propre volonté qui détermine cela. Bien que vous puissiez parfois vous laisser aller à cette condition, nous ne vous jugeons pas. Dieu ne vous juge pas et ne vous condamne pas à une obscurité et à une vie pleine de malheur. Non, mes bien-aimés, chaque jour est un jour nouveau. Chaque heure est une nouvelle occasion de choisir. Chaque souffle peut être dans la lumière ou dans l’obscurité, selon votre choix et votre capacité et force à ne pas choisir l’obscurité. Le choix de l’obscurité ne permet pas de surmonter les conditions de l’obscurité en vous. Seul le choix de la lumière et de la lumière de l’amour peut le faire. Le pardon, la douceur, la compassion, le désir de s’aimer soi-même et d’aimer tous ceux qui vous entourent, ces réalités sont l’antidote à l’obscurité et au désespoir.

Comme nous vous avons demandé d’être un canal de lumière, un exemple à suivre pour les autres, je vous exhorte, âmes bien-aimées, à choisir profondément la lumière. Même lorsque vous vous sentez au plus profond du désespoir, allez vers Dieu dans la prière. Demandez notre aide. Demandez que vous puissiez faire le choix de la lumière et que vous puissiez ignorer ces aberrations mentales qui vous obligent à juger et à penser d’une manière qui se déprécie et qui est sombre.

Il y a un choix à faire. Chacun de vous le sait. Chacun d’entre vous est interpellé par ce choix. Chacun d’entre vous réalise que vous êtes sur un chemin d’éveil, d’apport de lumière à vous-mêmes, à vos vies. Rappelez-vous chaque jour que c’est le cas, que ce jour est porteur d’une grande promesse et d’une grande possibilité de marcher dans la lumière et d’être un canal de lumière. Lorsque vous tombez et que vous vous trouvez temporairement dans cette condition d’obscurité, reprenez-vous. Ne laissez pas cette condition prendre le pas sur la condition de lumière qui est dans votre âme, ce grand et puissant moteur de lumière que Dieu vous a accordé et animé de Son Amour. Cette partie de vous est la partie prédominante de votre être et continue à croître en puissance et en influence sur vous.

Puissiez-vous trouver votre chemin vers votre propre âme. C’est votre voyage. C’est votre défi. C’est ce qui vous a réunis dans l’amour. Que Dieu vous bénisse, âmes bien-aimées. Je partage ces propos pour vous élever, pour vous aider à voir plus clairement la lutte qu’est la vie sur votre Terre, les défis qui accompagnent cette vie, les possibilités qui font partie d’une vie spirituelle, une vie consacrée à la croissance de l’âme, au développement de l’âme, à l’éveil de l’âme, à l’éveil de votre propre relation avec Dieu.

Que Dieu vous bénisse, âmes bien-aimées. Je suis votre enseignant Augustin. Mon Amour est avec Vous. Que Dieu vous bénisse.

Lien vers le message originel : https://divinelovesanctuary.com/free-will-and-perfectionism/

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s