Hélène parle sur la mort de sa fille et qu’il y avait des esprits célestes présents, diffusant sur les personnes présentes l’amour et l’aide que seuls les esprits Célestes peuvent donner. Bébé était avec moi

Le 21 Juin 1918
Reçu par James Padgett
Washington D.C.

C’est moi, Hélène Padgett.
Mon cher mari, comme j’ai été heureuse ce soir que toi et les autres vous soyez réunis autour du cercueil de notre bébé136 pour lui rendre hommage et lui offrir votre amour et votre sympathie. Comme il vient de l’être dit, beaucoup de nos Esprits Célestes étaient présents, tous jetant sur les personnes présentes l’amour et l’influence que seuls les Esprits Célestes peuvent donner. Bébé était là avec moi, et bien qu’elle n’ait pas tout à fait compris tout ce qu’elle a vu, elle a réalisé qu’elle n’était plus dans son corps, qu’elle vivait indépendamment de lui, et que le corps qu’elle connaît maintenant comme le sien, est tellement plus beau et plus éthéré. Elle était très proche de moi et n’a pas essayé de quitter mes bras, car bien qu’elle sache qu’elle n’était plus une mortelle, elle était timide et sentait qu’elle avait besoin de moi et de mon amour. Elle est très belle et heureuse et dit que si elle est au ciel, elle ne veut pas retourner sur la terre ou dans son corps qui était devant elle si froid et sans vie. Elle a vu et reconnu tous ceux qui étaient présents et a essayé de parler à certains d’entre eux, mais elle a constaté qu’elle ne pouvait pas se faire entendre, et fut un peu étonnée qu’ils ne le puissent pas.
Ce soir, tu ne dois écrire davantage, mais tu dois te coucher et te reposer. Je t’écrirai bientôt de façon complète au sujet de notre bébé. Elle dit cependant qu’elle a vu combien tu dois l’aimer, et qu’elle était si impatiente de te répondre pendant que tu lui parlais. Ne pleure pas trop pour le corps, car il n’est plus le sien et ne peut pas comprendre ou répondre à tes paroles de chagrin. Elle est si heureuse que tu l’aimes tant, et elle viendra vers toi dans peu de temps.
Aime-moi et prie le Père. Bonne nuit, et que Dieu te bénisse, mon cher Ned.
Tu es homme vrai et aimant,
Hélène.


136 Helenita a été enterrée dans la tombe familiale au cimetière de Mount Olivet, Frederick, Md le Samedi 22 Juin 1918 à 14 heures (G.J.C.)

Lien vers le message originel : https://new-birth.net/padgetts-messages/true-gospel-revealed-anew-by-jesus-volume-4/helen-tells-about-her-daughters-demise-vol-4-pg343/

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s