M. Padgett a aidé des esprits de tous les milieux et les premiers Indiens qui ont demandé de l’aide n’ont pas été empêché d’écrire

6 Mars 1916
Reçu par James Padgett
Washington D.C.

Je suis le dernier des Mohicans, et je veux écrire une ligne.
Je fus un Indien qui a vécu dans les premiers temps de l’existence de votre pays et je ne fus pas un Indien civilisé, comme vous le diriez, mais un guerrier et un chef de ma tribu et j’ai beaucoup de scalps à mon crédit. Vous voyez donc qu’il y a certains Indiens dans le monde des esprits qui se glorifient encore des actions commises sur terre, et qui éprouvent encore de la haine et de l’inimitié envers les visages pâles qui leur ont infligé des blessures. Mais je comprends que certains Indiens ont abandonné tous ces sentiments et qu’ils sont plus heureux de l’avoir fait, et cela me fait penser que, peut-être, je fais erreur en conservant ma haine envers le peuple blanc, et que je ne pourrai jamais rejoindre les terrains de chasse heureux tant que je serai dans la condition présente de rancœur et de désir de revanche. Qu’en pensez-vous ?
Je ferai ce que vous dites, et je vois que votre guide est un esprit très heureux, alors je vais lui demander conseil.
C’est tout ce que je voulais dire.
Bonne nuit.

Lien vers le message originel : https://new-birth.net/padgetts-messages/true-gospel-revealed-anew-by-jesus-volume-3/early-mohican-indian-who-asked-for-help-vol-3-pg190/

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s