Le juge Syrick confirme la beauté d’Hélène.

22 Décembre 1915
Reçu par James Padgett
Washington D.C.

C’est moi, le juge Syrick.
Eh bien Padgett, j’ai entendu ce que ta femme a dit, et j’aimerais te décrire son apparence, mais je n’ai pas de mots pour le faire.
Elle est une beauté dont tu n’as jamais eu la moindre conception, nonobstant ce qui t’a été écrit, et de ta vision. Mais je te dis ceci, que son apparence est de la plus grande perfection, de même que son expression, tu n’en as jamais vu l’ombre sur terre, et donc, je ne peux t’en donner la moindre idée.
Cependant ses vêtements sont tous d’un blanc éclatant, avec un éclat qui nous éblouit, nous qui la regardons, et son visage – oh, quel beau visage !
Je veux bientôt venir t’écrire une longue lettre. Je te présente mes meilleurs souhaits.
Bonne nuit. Bonne nuit.
Ton ami,
Frank D. Syrick

Lien vers le message originel : https://new-birth.net/padgetts-messages/true-gospel-revealed-anew-by-jesus-volume-3/judge-syrick-confirms-helens-beauty-vol-3-pg122/

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s