Ce que les Esprits Célestes pensent de la guerre.

27 Février 1917
Reçu par James Padgett
Washington D.C.

C’est moi, Luc.
J’ai entendu le docteur demander ce que les Esprits Célestes pensaient de cette guerre, et je vais le lui dire en quelques mots.
Eh bien, d’abord, il doit savoir que les Esprits Célestes ne s’intéressent pas tant à la guerre, au succès ou à la défaite des nations, qu’au salut des âmes des individus qui composent ces nations ; et le fait que l’individu soit un Allemand ou un Anglais ou un Français n’a aucune influence sur le désir de l’esprit à aider l’âme de l’individu. Tous sont semblables, importants et chers aux Esprits Célestes ; et le même Amour qui sauvera l’un, sauvera l’autre. Vous voyez donc que la guerre n’a pas tellement d’importance.
Bien entendu, beaucoup de mortels qui deviennent des Esprits sont inaptes à la vie dans le monde des Esprits, et de ce point de vue, la guerre est importante pour les Esprits Célestes, car leur possibilité de travailler parmi les mortels, soit directement, soit par l’intermédiaire d’autres Esprits, est entravée par un tel massacre. Et les esprits qui viennent si soudainement dans notre monde des esprits sont assujettis à de plus grandes souffrances et il est plus difficile de leur enseigner et de leur faire comprendre le chemin vers la vérité et la vie, que s’ils avaient pu vivre leur vie ordinaire de mortels.
Toutes les guerres, dans une certaine mesure, interfèrent avec la vie et la mort ordonnées des mortels, et nous les déplorons, mais quant au bien ou au mal des guerres, nous ne jugeons pas, mais laissons cela à la conscience et au jugement des individus qui provoquent les guerres, et qui en sont responsables. Les actes des individus, qu’ils s’appliquent personnellement ou qu’ils affectent les autres en tant que membres d’une nation, sont tous soumis et assujettis aux lois qui contrôlent les pensées et les actes des mortels, et leurs souvenirs ; et ces lois n’exigent que le paiement des pénalités qui leur incombent, non pas comme membres d’une nation, mais en tant qu’individus, indépendamment du fait qu’ils appartiennent à, et contrôlent le fonctionnement d’une nation.
Aucun péché, parce qu’il est né des guerres des nations, ne revêt moins d’intérêt pour les Esprits que s’il était né de l’acte de l’individu en tant que tel, et nous, Esprits Célestes, nous sommes intéressés par la guerre qui se déroule actuellement par le fait qu’elle entraîne le paiement des peines exigées par la loi beaucoup plus tôt que ce ne serait e cas autrement (sic). Et cela nous intéresse aussi, parce que la guerre crée la haine et le désir de vengeance de la part de ceux qui y sont engagés, et ajoute donc aux fardeaux dont l’individu ainsi affecté devra se débarrasser quand il viendra dans le monde des esprits, afin de progresser et de trouver le bonheur.
Pour nous, la guerre est un incident de l’existence humaine, et le bien ou le mal qu’elle comporte n’entre pas en ligne de compte dans notre réflexion sur les sanctions que devront subir ceux qui en sont responsables. L’âme de chaque individu révèle ses propres péchés et le mal fait, et seule cette condition de l’âme détermine la vie de son possesseur, et le destin que ses propres pensées et actes ont établi pour elle.
Maintenant, d’après ce que j’ai dit, vous pouvez supposer que nous sommes indifférents au bonheur ou à la misère des mortels sur terre, mais ce n’est pas vrai. Nous nous rendons compte que l’homme, dans une large mesure, doit décider de son propre destin sur terre, et que nous, les esprits, nous ne pouvons contrôler ce travail, sauf si nous sommes en mesure d’influencer l’esprit individuel et les pensées des hommes ; et il y a des moments où les hommes cèdent à leurs passions et à leurs mauvaises ambitions, et nous ne pouvons pas les influencer. Même Dieu lui-même n’essaie pas par sa toute-puissance de le faire, mais laisse les hommes exercer leur propre volonté et faire face aux conséquences de leurs propres actes, et ce, bien que beaucoup, qui sont innocents, souffrent mentalement et physiquement.
Tous les hommes ne vivent pas pour eux-mêmes, mais sont tellement unis dans la société que les actes des uns doivent avoir leur influence sur les autres et, par conséquent, ceux qui vivent dans ces sociétés sont soumis à ces influences, et aux conséquences qui en découlent. Il peut sembler injuste que les innocents souffrent à cause des actes des coupables, et si les Esprits Célestes pouvaient l’empêcher, de telles souffrances n’auraient pas lieu ; mais ils ne peuvent pas ainsi empêcher le mélange des souffrances entre et parmi ceux qui vivent en société, car pour ce faire, ils devraient interférer avec les opérations des lois contrôlant ces choses, ce qu’ils ne peuvent faire. Ainsi, voyez-vous, la guerre ne signifie pas pour les esprits élevés ce que vous pouvez supposer ; et bien qu’ils éprouvent beaucoup de sympathie et d’amour pour tous les enfants des hommes dans ces terribles conflits, ils doivent laisser les hommes aux conséquences de leurs propres actes et pensées, et les hommes doivent endurer la souffrance.
Mais, néanmoins, nous essayons d’influencer ceux qui ont le contrôle et la détermination de ces choses, et notre travail est toujours d’essayer de les influencer afin de déterminer ce qui apportera aux hommes le plus grand bonheur.
Nous ne nous intéressons pas à la question de savoir si l’une ou l’autre des nations belligérantes gagnera les batailles, parce que nous savons que seuls les hommes eux-mêmes peuvent décider de cette question ; et nous n’essayons pas d’interférer dans la réussite de l’une ou l’autre partie, car nous savons que nous sommes impuissants à obtenir quelque résultat.
Réfléchissez un instant, et vous comprendrez que si nous avions le pouvoir de statuer sur les issues de la guerre, nous aurions le pouvoir de détruire le péché et l’erreur, car les deux sont les sujets de la création et du contrôle des hommes ; et je dis que si nous avions un tel pouvoir, il y a longtemps que le péché et l’erreur auraient disparu du monde, et les hommes auraient été rendus libres.
Non, nous ne pouvons travailler qu’avec l’individu ; et alors que l’âme individuelle devient pure et juste, l’ensemble de ces individus composant une nation deviendront purs et justes, et la guerre deviendra impossible.
Je ne pense pas qu’il soit approprié d’écrire davantage maintenant, mais je dirai que nous, Esprits Célestes, nous considérons la guerre comme la créature des mortels, qui doit être contrôlée et terminée par les mortels, et que nous ne pouvons nous prononcer sur la question d’une manière ou d’une autre ; et donc, pour nous, la guerre est un incident dans la vie et la mort des mortels que nous ne pouvons pas empêcher ou créer.
Votre frère en Christ,
Luc.

Lien vers le document original en anglais : https://new-birth.net/padgetts-messages/true-gospel-revealed-anew-by-jesus-volume-2/what-the-celestial-spirits-think-about-war-vol-2-pg374/

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s