Le mental ou l’âme.

Date : 10 Juillet 2016
Reçu par : Al Fike
Lieu : Gibsons, BC

Votre enseignant Augustin est avec vous. Un esprit curieux n’est qu’un symptôme de l’âme nostalgique, car l’esprit doit se sentir réconforté par ce désir intense qui ne vient pas du mental mais de l’âme. Ceux qui cherchent la vérité cherchent parce que leur âme aspire à la vérité, et ceux qui cherchent la vérité, à travers de nombreux enseignements, cherchent dans une direction qui contrecarre souvent l’âme nostalgique, car le mental comprend mal le désir. Le mental cherche la domination. Le mental veut le contrôle. Et l’âme, la partie éternelle de votre être, est patiente et attend ce moment où il y aura une ouverture, une fissure dans l’armure où les peurs s’estomperont et où vous serez prêts à sentir la vulnérabilité qui vient avec ces désirs bruts, souvent teintés de douleur et de tristesse, qui viennent vers Dieu en cherchant une consolation, cherchant son amour, pour vous amener la vraie guérison. Mes bien-aimés, c’est l’âme nostalgique qui cherche à ne pas être seule, qui veut connaître la joie, l’accomplissement, la recherche de Dieu et dans cette recherche, ce désir, cette prière sans paroles à votre Père Céleste, vient Son Esprit Saint pour toucher votre âme, pour transmettre Son Amour qui demeurera en elle pour l’éternité, ce grand don d’Amour.
Ainsi vous voyez, vous pouvez poser beaucoup de questions, apaiser le mental dans son inconfort, mais le mental n’est pas en contrôle lorsque ces prises de conscience et expériences profondes entrent dans votre être et votre conscience. Le mental cherche donc à rationaliser, à trouver sa structure, à comprendre, à partir d’aptitudes qui sont, en substance, incapables de comprendre ces vérités. En effet ces vérités proviennent d’un niveau supérieur de compréhension, de connaissance, seulement de l’âme imprégnée de l’Essence Divine, ouverte et développée par cet Amour, afin que les facultés de l’âme soient ouvertes et que les capacités de compréhension viennent de ces perceptions de l’âme. C’est ici que commence la foi, mes bien-aimés, la foi et la confiance que vous aurez, au fil des jours, le privilège d’être touché dans votre âme et que celle-ci deviendra harmonieuse lorsque vous serez capables de comprendre, par le mental de votre âme, la perception que l’âme a d’elle-même.
Dans votre monde, le mental est vénéré, le mental est habilité et nourri, le mental est considéré par la plupart des personnes comme la seule faculté de l’individu capable de raisonner et de percevoir la vérité. Ceci, mes amis, est une erreur, car l’âme a plus de facultés, des perceptions plus profondes et une capacité accrue à comprendre les vérités universelles du Créateur. Ainsi, que ceux qui veulent s’engager dans l’exploration de leur âme sachent que ce qui se cache dans ces profondeurs c’est leur être véritable et qu’ils doivent se préparer à affronter de nombreux défis car de nombreux endroits de ce vaste espace sont pleins de souffrances qui demandent une grande force de volonté et une grande foi pour être confrontées. Ils doivent permettre à Dieu de les accompagner et Lui dire :
(Cher Père) –
« Tiens-moi la main tout au long de ce voyage et imprègne-moi de Ton Amour, afin que je puisse, avec force et clarté, me libérer et nous permettre, Toi et moi ensemble, de vivre dans ce lieu de communion et de Lumière, ce lieu profond que je porterai avec moi pour l’éternité, toujours plus lumineux et plus beau, que je permette à tout ce qui n’est pas en harmonie avec ton Amour de s’éloigner de moi et que toute vérité, toute bonté, toute joie et toute paix profonde se substituent à ce qui m’est si cher, bien que ne venant pas de Dieu, n’étant ni de l’amour, ni de la vraie joie, et que je puisse me libérer et laisser la bénédiction de Ta Sainte Essence guérir tout en moi, ouvrir mes bras, et permettre que je m’allie avec Toi. »
Oui, mes enfants, c’est un grand voyage, un voyage que vous devez être prêts à faire, un voyage que Dieu dans sa sagesse vous a donné le choix de faire, et beaucoup défendent et rationalisent leur réticence car, en eux, ils savent intuitivement que ce voyage a ses difficultés, pour affronter votre vrai moi, pour être dans ce lieu de vulnérabilité. Pour chercher une guérison vraie, profonde et permanente, il faut être fort dans la foi, car c’est avec la foi que l’on est fortifié, c’est avec la foi que l’on comprend et que l’on est ouvert à cette expérience. Les mots ne vous amèneront pas à ce lieu de compréhension, mais ils ne feront que justifier votre réticence. Une profonde nostalgie, même si cela inclut une douleur accablante, vous amènera à Dieu, une profonde nostalgie vous permettra de dire « Je suis simplement ton enfant dans cet univers de ta création » et vous conduira à un lieu d’innocence, de nostalgie et d’ouverture. Mais dire « Je suis tout puissant, je n’ai pas besoin de quelque chose de plus que moi-même » vous amènera sur un chemin différent, un chemin plus long, bien que cela vous amènera aussi à Dieu, mais d’une manière différente. Une compréhension qui n’est que du mental et de l’âme, sera de cette manière purifiée, bien que dans le temps, et ne connaîtra jamais vraiment ce grand Toucher qui éveille une capacité différente de connaissance et d’existence, qui à son tour vous amènera dans les Cieux Célestes et pour un voyage qui durera pour toute l’éternité dans ce grand et joyeux déploiement et expansion de votre être et de votre poursuite de la communion avec Dieu.
Oui, chaque âme a un choix et beaucoup sur ce plan terrestre ne sont pas conscients de ces choix. Beaucoup cherchent. Beaucoup trouvent une multitude d’explications pour la vie, mais vont rarement au-delà de ces compréhensions mentales afin de découvrir quelque chose qui provient de l’âme. Et vous êtes venues, mes belles âmes bien-aimées, pour apprendre de cette nouvelle voie, la voie de la naissance de l’âme, de la naissance de ces grands potentiels à travers l’Amour. C’est un don pour vous et un choix, car il y a beaucoup de chemins à parcourir, beaucoup d’idées à suivre, beaucoup de personnes à qui parler, qui vous donneront leur perception de la vérité. Ce devra être finalement votre perception de vérité, votre chemin à parcourir et Dieu vous ouvrira un chemin personnel, si vous permettez à Dieu d’agir ainsi. Mais vous devez reconnaître en vous les désirs de votre âme et permettre à la force de votre foi d’apporter ces désirs à Dieu et vous devrez faire confiance dans ce chemin, ce chemin que Dieu vous a tracé.
Il en a toujours été ainsi. Il en sera toujours ainsi, car chaque âme a le don du libre arbitre et chaque âme a le choix de son cheminement, de qui elle doit servir. Servons-nous notre esprit ou servons notre âme ? Servons-nous Dieu ou servons-nous la grande puissance que l’humanité a accumulée pendant tant d’années et qui ne sert pas Dieu mais sert à magnifier l’humanité ?
Oui, ces temps sont déterminants, ils sont cruciaux parce qu’ils vous informent sur les nombreuses choses qui viendront dans votre vie, et beaucoup de bénédictions attendent ceux qui veulent être avec Dieu, veulent servir Dieu, veulent aimer Dieu, beaucoup de bénédictions, beaucoup de dons, beaucoup d’occasions de servir Dieu, beaucoup de lumière et un grand soulagement d’âme. Et pour ceux qui désirent nourrir leurs pensées et éviter de tourmenter leur âme, ils seront confrontés à toujours plus de questions, plus de conversations les conduisant nulle part, plus de concepts, plus d’imagination mentale que la vérité, chacun se renforçant mutuellement dans ces représentations mentales et ceci conduit souvent sur une voie qui n’est pas un chemin de vérité, mais une voie sans issue. C’est ainsi que l’humanité, dans son ensemble, continue sur ces chemins de recherche, certains menant à une mesure de vérité et d’autres non, certains ayant une mesure de vérité mais pas entièrement, certains complètement dans l’erreur.
Ainsi, les nombreuses religions et compréhensions de votre monde sont basées sur cette obsession des pensées à vouloir expliquer la réalité, car les pensées n’ont pas vraiment cette capacité, c’est l’âme qui connaît vraiment et chaque être dans ce monde a une âme et a donc la capacité de connaître la vérité. Mais, pour la plupart des personnes de ce monde, l’âme est négligée, incomprise et peu d’attention est accordée à ces aspirations à être avec Dieu. Les pensées sont fermement en contrôle, vos pensées peuvent s’imposer avec autorité, et cela vous devez l’éviter. L’amour est contrecarré par l’intellect, une grande soif de pouvoir, de pouvoir personnel, de pouvoir sur les autres, par le désir d’accumulation et par le matérialisme.
Beaucoup de peurs viennent parce que l’esprit ne peut pas vraiment saisir toutes les possibilités de ce monde, et il n’y a donc pas de place pour la foi et la confiance en Dieu afin de recevoir guidance et protection. Ainsi, chaque jour, chacun de vous, mes étudiants, vous luttez contre ces difficultés et vous ne pouvez pas vraiment nier vos pensées car elles font partie de vous et sont un don de Dieu. Cependant, avoir vos pensées en harmonie et en équilibre avec votre âme, et, avec le temps, avoir vos pensées spirituelles envelopper et imprégner vos pensées matérielles, est un objectif important. Vous trouverez ainsi des réponses, beaucoup de réponses qui ne sont pas de simples spéculations mais la vérité et cela demande du temps, et beaucoup d’efforts de votre part, par la prière et la réception du grand don de l’Amour de Dieu qui rend tout cela possible. C’est la grande clé, le grand don, le plus précieux de tous les dons, la plus importante de toutes les bénédictions, ce don de l’Amour de Dieu.
Et même si, à cause de vos pensées, vous demeurez sceptiques, chaque âme reconnaîtra la vérité de cette demi-chance donnée, et si vous prenez effectivement cette vérité à cœur, tout ce que j’ai dit sera démontré et deviendra crédible. Mais vous devez faire cet effort et faire ce choix.
Ainsi, mes bien-aimés étudiants, j’ai parlé sérieusement des choix que vous avez, de même que toute l’humanité, au cours de votre existence, dans ce monde, comme dans votre vie future dans le monde des esprits, un grand choix. Chaque voyage a ses récompenses, ses potentiels, mais seulement un de ces chemins mènera à la communion avec Dieu, l’autre mènera à la communion avec l’humanité dans un monde pur et parfait. Alors je vous bénis, mes étudiants, je vous souhaite de voyager avec la vitesse de Dieu, je prie afin que vous utilisiez la sagesse et que vous immergiez votre âme pour découvrir ce que vous désirez vraiment dans votre vie spirituelle. En effet, lorsque vous suivez les souhaits de votre âme, vous êtes fidèles à vous-même, à ce grand don que Dieu a créé dans le monde : vous, mes êtres chers, uniques et magnifiques, remplis de tant de potentiel et de capacités.
Continuez, continuez, et nous serons avec vous pour vous aider dans vos choix, pour vous éduquer sur votre voyage, pour apaiser vos pensées et pour stimuler votre âme. Que Dieu vous bénisse, mes bien-aimés. Que l’Amour de Dieu afflue constamment dans votre âme. Enfants bien-aimés de Dieu, Augustin vous aime, vous aime beaucoup. Que Dieu vous bénisse.

Lien vers le document originel : https://new-birth.net/contemporary-messages/messages-sorted-year/messages-2015-and-2016/the-mind-or-the-soul-af-10-july-2016/

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s