Joseph d’Arimathie décrit ce qui s’est passé après que le corps de Jésus a été mis dans le tombeau

16 Mars 1916
Reçu par James Padgett
Washington D.C.

C’est moi, Joseph d’Arimathie. (voir la Note de l’éditeur)
Je désire simplement écrire quelques lignes pour vous faire savoir que j’ai vraiment existé comme un mortel, et que je suis le même homme qui a étendu le corps de Jésus dans le tombeau où personne n’y avait été placé.
J’étais avec lui au moment de sa mort, et je l’ai accompagné alors que son corps avait été étendu dans le tombeau, et je sais, et témoigne, qu’aucun homme ou société d’hommes, comme il a été dit, n’a jamais volé son corps dans le tombeau. Son corps fut placé dans le tombeau selon la coutume de mon temps, et il était enveloppé dans le linceul et équipé pour le long sommeil dans la tombe, comme nous le supposions.
Bien que je ne sois pas totalement Chrétien, ses doctrines me semblaient cependant vraies, ayant à leur sujet une inspiration vivante que je n’ai pas trouvé dans les enseignements de la théologie Juive, car j’étais un Pharisien. Je n’ai jamais pensé que sa mort était justifiable et je ne l’ai pas approuvée. Je n’ai pas pu l’empêcher ; j’ai eu le sentiment qu’un grand crime avait été commis par le peuple auquel j’appartenais, j’ai essayé de faire une petite expiation pour le grand crime en lui offrant la sépulture en mon nouveau tombeau.
Naturellement, je n’ai pas cru qu’il s’élèverait de la manière qu’il l’avait annoncée à certains de ses disciples et, quand nous l’avons enseveli, j’ai seulement pensé que ce tombeau serait son sépulcre jusqu’à ce que la nature ait détruit le corps comme elle l’avait fait avec avec tous les autres qui avaient été ensevelis.
Comme vous pouvez le réaliser, j’ai été intéressé par les procédures engagées par les dirigeants Juifs dans leurs efforts pour prouver que lui, Jésus, ne ressusciterait pas le troisième jour. J’ai veillé de même que les soldats, et je peux témoigner qu’aucun mortel n’a pu rouler la pierre qui fermait l’entrée du tombeau.
J’étais là lorsque l’ange est venu et les soldats endormis comme l’explique la Bible et moi, Joseph, je dis cela, sachant que je ne serai peut être pas cru car la Bible ne fait aucunement mention que j’ai vu la pierre roulée et qu’un garde brillant se tenait à l’entrée de la tombe. Je fus effrayé et j’ai quitté l’endroit. J’étais tellement bouleversé que je n’y suis retourné qu’au petit matin. J’ai alors vu et entendu Marie s’inquiétant du sort de son merveilleux Maître bien-aimé. J’ai vu l’homme à qui elle s’adressait se révéler soudainement à elle et je peux également témoigner que c’était le même Jésus dont j’avais aidé à étendre le corps dans le tombeau.
Il n’était pas de chair et de sang, comme il est dit, car il est apparu soudainement et son apparence n’était pas identique à celle de Jésus dont le corps avait été enterré. Cependant, lorsqu’il s’est révélé à Marie, il avait le même visage et les mêmes yeux merveilleux d’amour que je connaissais et la même voix d’amour et d’affection. Je sais cela et je veux dire au monde que c’est vrai.
Avant que Pierre ne vienne, je suis entré dans le tombeau, il était vide. Lorsque Pierre est venu, j’étais avec lui dans le tombeau et j’ai vu son étonnement et entendu ses paroles d’émerveillement et d’étonnement car, malgré ce que le Maître lui avait dit avant la crucifixion, il ne croyait ni ne comprenait, et il était étonné et égaré comme nous tous.
Jésus de Nazareth s’était élevé de cette tombe, et son corps charnel avait été dématérialisé. Quant à sa disparition, je ne pouvais pas me l’expliquer, comme ne le pouvaient aucun de ceux qui l’ont vu après son élévation, mais maintenant je sais qu’à cause de ses grands pouvoirs psychiques, comme vous les appelez, il a causé la désintégration de ce corps en ses éléments, comme cela peut être fait maintenant par beaucoup d’esprits qui ont ce pouvoir. Oui, Jésus s’est élevé du tombeau, mais pas des morts, car il n’est jamais mort, tout comme vous ne mourrez jamais, ce n’est que le vêtement physique qui enveloppait son âme qui est mort.
Je suis maintenant dans le Ciel Céleste et je suis très souvent avec lui, et je sais qu’il est le plus grand et le plus merveilleux de tous les esprits dans les Sphères Célestes, et le plus proche de la source de l’Amour de Dieu. Il est vraiment Son meilleur Fils bien-aimé.
Je veux aussi dire qu’il vous a écrit ses messages de vérité, et qu’il était avec vous, ce soir, pour une courte période. Écoutez-le et sachez que vous avez en lui un ami plus proche qu’un frère, un père ou une mère.
Mon frère, je vais m’arrêter maintenant, et en partant, je vous dis, que vous avez mon amour et mes bénédictions.
Votre frère en Christ,
Joseph.

Note de la rédaction : Beaucoup d’années plus tard, Joseph a admis être le père de Jésus, un rôle qu’il se sent quelque peu embarrassé d’avoir, car il n’avait pas cru en son fils jusqu’à sa mort. Cela a également été confirmé dans ce message.

Note 2 : Liens vers d’autres messages relatifs à la crucifixion de jésus :

Lien vers le message originel en Anglais : https://new-birth.net/padgetts-messages/true-gospel-revealed-anew-by-jesus-volume-1/joseph-of-arimathea-describes-what-happened-after-the-remains-of-jesus-were-put-in-the-tomb-vol-1-pg328/

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s