Le Royaume de Dieu sur terre et dans le monde des esprits ou le chemin vers le Royaume de l’homme parfait.

5 mai 1917.

C’est moi, Jésus.

Je viens ce soir pour écrire au sujet du seul chemin par lequel les hommes peuvent atteindre le Royaume de Dieu, ou le chemin de l’homme parfait.

Il s’agit d’un sujet que beaucoup d’hommes et enseignants se sont efforcés d’expliquer à l’humanité, et les chemins décrits ont été aussi variés, et parfois contradictoires, que les pensées et l’éducation de ces hommes ont divergé. Tous, cependant, ont cherché à fonder leurs enseignements et leurs conclusions sur la Bible. Je veux parler, bien entendu, de ceux qui professent être chrétiens. Quant aux autres enseignants et réformateurs, comme ils sont appelés, leurs enseignements reposent sur les doctrines des diverses sectes auxquelles ils ont appartenu ou fait allégeance. Mais le Royaume de Dieu est plus particulièrement une expression qui appartient et se trouve dans la Bible Chrétienne et dans une certaine mesure dans les Écritures Hébraïques.

En examinant le sujet de ce message, il est tout d’abord important de comprendre ce que l’on entend par le « Royaume de Dieu. » Certains comprennent ou conçoivent que c’est un Royaume, sur la terre, dans lequel la volonté et les lois de Dieu seront suivies et respectées, dans leur vie mortelle, par les hommes. D’autres comprennent qu’il est ce Royaume de Dieu qui existe et continuera d’exister dans la perfection dans le monde des esprits ; et, un petit nombre, que ce sera un  royaume qui aura sa place dans les Sphères Célestes.

Maintenant, le chemin vers chacun de ces royaumes est différent. Toutefois, en poursuivant le chemin vers l’un deux, c’est à dire le Royaume Céleste, la voie vers les autres est nécessairement suivie. En  d’autres termes, celui qui suit le chemin vers le Royaume Céleste poursuit ce cours qui, dans sa quête, le conduit à un mode de vie et au respect des lois de Dieu qui sont nécessaires pour établir le Royaume sur terre et dans le monde des esprits. Cependant celui qui poursuit uniquement le chemin qui mène à l’établissement du Royaume sur terre et dans le monde des esprits, ne peut pas devenir un habitant du Royaume Céleste. Le Royaume de Dieu sur terre, ou dans le monde des esprits, peut être obtenu par l’homme, ou l’esprit, en respectant la volonté de Dieu dans ces attributs fondamentaux afin de permettre une purification de son amour naturel et de développer une harmonie avec Ses lois qui affectent et contrôlent l’homme en tant que simple homme. Autrement dit, l’homme doit restaurer l’état de perfection qui existait avant la chute des premiers parents. Beaucoup de mes enseignements donnés lorsque j’étais sur la terre, et qui sont en grande partie conservés dans la Bible, étaient destinés à instruire les hommes dans ce mode de vie qui développe les qualités morales et libèrent de l’influence et du pouvoir destructif du péché dans lequel ils sont tombés et vivent à présent.

Par le respect de mes enseignements et la sincère obéissance à ces préceptes moraux, l’homme se détachera de ses appétits, passions, mauvaises pensées et désirs et réalisera qu’ils devront laisser la place à un amour plus pur ainsi qu’à des pensées et des désirs plus spirituels ; Ces pensées permettront une purification de son cœur et de son âme, ce qui signifie une vie et une pensée en harmonie avec  les lois et la volonté de Dieu. Dieu est  de toute bonté, toutes Ses lois exigent donc que l’homme devienne bon pour que ce Royaume dans le monde des esprits puisse être établi.

Bien entendu, et je veux dire selon Sa création, l’homme est bon et non la créature dépravée que, pendant tant de siècles, les enseignements et les doctrines de l’église ont déclaré qu’il était.  Lorsqu’il retrouvera cet état de bonté qui était le sien à l’origine, il sera simplement débarrassé de ce qui le contaminait, c’est à dire des appétits, des pensées et des désirs qui l’ont fait devenir l’être pécheur et inharmonieux qu’il est actuellement.

Ainsi, sur cette base, vous verrez que le travail de l’homme, afin de permettre l’établissement du Royaume sur la terre, est en grande partie un travail de renoncement. Et cette vérité a été enseignée par des prophètes et des docteurs avant l’heure de ma venue sur terre et a enseigné le chemin vers le Royaume Céleste ; et la même vérité s’applique aux esprits qui composent et établissent le Royaume dans le monde des esprits.

Dans ces royaumes de purification et de récupération de l’amour naturel parfait, il y aura rien de la nature divine du Père, si ce n’est ce qui est généralement dit, tous les objets de Sa création, qui, en raison même de leur existence, peuvent prendre part à l’image du divin. Mais ce n’est pas le divin. Le Divin dans son vrai sens, c’est que qui participe de l’essence même et de la nature de Dieu et non celle qui est simplement l’objet de sa création.

L’homme, dans le corps, l’âme et le corps spirituel, n’est qu’une création de Dieu et, comme l’âme, une image de son Créateur, mais cette création n’a pas été faite la plus petite partie de l’essence ou de la substance de Dieu. Et cette création peut, si cela plait au Père, dans son existence composite et coordonnée, être complètement détruite et réduite aux éléments à partir desquels elle fut créée, sans pour autant affecter la vraie substance ou la nature de Dieu. Alors vous verrez, qu’en vérité il n’y rien en l’homme qui ne soit divin ; et, par conséquent, lorsque le Royaume de Dieu sera établi sur terre, ou dans le monde des esprits, il n’y aura dedans, rien de divin, seulement l’existence de créatures parfaites, vivant et pensant en harmonie avec les lois de Dieu qui contrôlent leur création et leur existence.

Afin d’établir ces deux royaumes du non-divin, l’homme doit respecter cette ligne de pensée et de vie qui lui permet de renoncer et de se débarrasser de ces choses – étrangères à sa vraie nature – qui l’empêchent d’être de nouveau en harmonie complète avec la volonté de Dieu, comme cela est exprimé et rendu obligatoire par la Loi de création de l’homme.

Le respect de la loi morale permettra aux hommes d’accomplir ce but. L’amour avec lequel l’homme a été doté, comme l’homme parfait, lui permet, lorsqu’il devient purifié et plus harmonieux, d’aimer Dieu et son prochain comme lui-même, car cet amour naturel est celui qui, dans sa perfection et sa nature, est universel et, dans son exercice, chaque homme est frère de son voisin.

Les qualités progressives de cet amour que tout homme peut obtenir, ont véritablement et merveilleusement été exprimées par Pierre dans l’une de ses épîtres tel qu’elle figure dans la Bible (Pierre II, chapitre 1, versets 5, 6, 7) et si les hommes cherchent ces étapes successives en acquérant le développement purifiant de cet amour, ils obtiendront le grand objet recherché. Comme je l’ai écrit, la Bible contient beaucoup de mes enseignements qui, s’ils sont suivis, vont conduire à cette fin, et permettront aux hommes de réaliser le Royaume de Dieu sur la terre.

A ce sujet, je voudrais corriger une croyance erronée ou une idée qui a longtemps prévalu parmi l’humanité, et qui, dans ses résultats, a retardé la venue du Royaume sur la terre. Je veux faire comprendre que, Dieu, de sa propre initiative et en dépit des désirs et des œuvres des âmes des hommes, n’établira pas ce Royaume. Sa création repose sur les hommes eux mêmes, et, jusqu’à ce qu’eux mêmes et leurs amours deviennent harmonieux avec la volonté de Dieu, ce Royaume ne sera jamais établi.

Je sais qu’il est cru, enseigné et souligné que les hommes placent tous leurs espoirs et attentes d’un ciel de bonheur sur la croyance, que, à un certain moment, je viendrai sur les nuées du ciel, avec un grand cri, sur terre, et par la puissance qui, croient-ils, existe en moi, j’établirai le Royaume de Dieu. Ce sera une sorte de Royaume dans lequel je serai le roi et déciderai du sort de chacun, recevant, comme mes sujets, ceux qui croient en moi et m’adorent et condamnerai ceux qui ne le font pas à la damnation éternelle dans les ténèbres.

Eh bien, c’est pitoyable, faux et complètement erroné. Ce Royaume ne sera jamais établi de cette façon, car seul l’homme, lui-même, peut réaliser ce Royaume, et seulement en devenant l’homme pur et parfait tel qu’il existait dans le Royaume terrestre que Dieu avait établi à la création de l’homme. L’homme étant le seul responsable de la venue du péché, l’homme seul doit le détruire. L’harmonie avec la volonté du Père sera alors rétablie ainsi que son Royaume.

Mais, de ce que j’ai écrit, il ne faut pas, un instant, ou dans le moindre degré, en déduire que Dieu ne prend pas et ne prendra pas part dans le rétablissement de ce Royaume, car, c’est un fait, il travaille à travers ses anges sur les âmes et les pensées des hommes pour amener ce Royaume sur la terre. Cependant, il ne forcera pas son établissement ; cela doit venir volontairement des hommes.

Lorsqu’Il créa l’homme, Il le dota du libre arbitre – le plus merveilleux des cadeaux naturels à l’homme – et il ne contrôlera pas, par l’exercice arbitraire de son pouvoir, la direction de cette volonté, mais laissera l’homme suprême. Bien entendu, même s’il en est ainsi, si l’homme dans un tel exercice enfreint les lois de Dieu, l’homme doit en subir les conséquences, car II ne modifie pas ou n’annule pas Ses lois. L’homme peut exercer son libre arbitre selon son désir et ses pensées. Ses appétits peuvent influer son choix, mais la liberté d’exercice n’empêche pas l’imposition des sanctions que les lois prescrivent quand elles sont violées. Ainsi, vous voyez, il y a la liberté sans limites, cependant chaque infraction aura pour conséquence la violation de l’harmonie.

Dieu veut et attend patiemment l’amour de l’homme et est toujours le Père aimant qui se ne complaît pas dans la souffrance de Ses créatures, car il veut que leur amour vienne volontairement, sans contrainte ni crainte du châtiment, sans attendre une récompense, si ce n’est que cette récompense doit nécessairement découler du mélange de l’amour de Dieu et de l’amour de l’homme.

Alors je dis, le Royaume des Cieux sur la terre n’est pas le Royaume Divin et ne contient pas ce qui est nécessairement divin, sauf l’amour de Dieu envers Ses créatures pour les bénir et les rendre heureux. Son essence et substance ne leur sont pas conférés, car s’ils l’étaient, les hommes ne resteraient pas dans le Royaume de la terre, mais seraient, dans une certaine mesure, dans le Ciel Céleste. Même sur terre, je sais que certains hommes, bien que toujours mortels, sont dans ce Ciel Divin.

Maintenant, ce que j’ai dit en ce qui concerne le Royaume des cieux sur la terre, s’applique avec une égale vérité au Royaume de Dieu dans le monde des esprits, car là les habitants sont simplement les esprits des hommes après qu’ils aient renoncé à leur corps physique et se soient purifiés dans leur amour et en harmonie avec la volonté et les lois de Dieu contrôlant leur existence comme des hommes parfaits.

Alors que le Royaume de Dieu n’a pas encore été établi sur la terre, il l’est dans le monde des esprits, car, dans la plus haute sphère de ce monde, les âmes des hommes sont devenues purifiées et l’harmonie a été restaurée. Les âmes des hommes jouissent du bonheur suprême qui leur a été conféré au moment de leur première création, que Dieu lui-même a jugé parfaite. Parfois il vous sera décrit le bonheur et la joie merveilleuse de ce Royaume ; et, cependant, il n’est pas au-delà de toute conception des hommes. Il a été établi non pas par le simple pouvoir et volonté de Dieu, mais par l’exercice de la volonté des hommes, après qu’ils soient devenus des esprits, en renonçant au mal et au péché et ayant leurs pensées, leurs désirs et leur âme dans son amour naturel purifié et rendu harmonieux. Et ici je dois dire que tous les hommes, qui ont déjà vécu ou qui toujours vivront, à un certain moment, vivront dans ce Royaume de Dieu dans le monde des esprits, ou dans le Royaume des Sphères Célestes ; cependant la grande majorité des hommes trouveront leur domicile dans le premier Royaume.

Les enfers et les lieux sombres seront vidés de leurs habitants et abolis pour toujours et, aussi surprenant que cela puisse paraître aux mortels, non pas par la volonté de Dieu, mais par l’exercice de la volonté humaine et par leurs désirs et leurs aspirations pour la réalisation de la purification de leur amour et par leur accomplissement de l’objectif de leurs aspirations. Cependant Dieu sera avec eux dans leurs efforts, et ses anges feront sa volonté en guidant et aidant les mortels et les esprits, le long de ce chemin, vers le Royaume spirituel.

Il est alors important que les mortels comprennent et réalisent l’important travail qu’ils doivent accomplir pour établir le Royaume sur la terre et le Royaume dans le monde des esprits et ne pas rester passivement dans la simple croyance intellectuelle que Dieu, à sa manière et en son propre temps, établira ce Royaume. et que ceux qui croient en Dieu, et observent les croyances et les doctrines de leurs églises et leurs fonctions comme membres de l’église, deviendront des habitants de ce Royaume et deviendront, à un certain moment, purs, sans taches et en harmonie avec la volonté de Dieu et de Ses Lois.

C’est une croyance très dangereuse, parce que le seul chemin vers ce Royaume est la voie du renoncement et de la purification et toutes les croyances jamais possédées par des hommes qui ne conduisent pas à cette purification des âmes, ne conduiront pas à ce Royaume. L’Homme, avec l’aide du Père, doit tailler sa propre destinée, et le Père, sans l’effort de l’homme, ne concevra pas pour lui un destin que son état d’âme et d’amour ne lui accordent pas.

Cependant, il y a un Royaume plus grand et différent, c’est le Royaume Céleste de Dieu et, contrairement aux royaumes dont j’ai parlé ; seulement ceux qui reçoivent l’Essence Divine peuvent devenir des habitants de ce Royaume. Les âmes des hommes doivent se transformer en la Nature Divine de Dieu et l’amour naturel de l’homme doit être transformé, dans toutes ses qualités et tous les éléments, dans l’Amour Divin du Père.

J’ai écrit que beaucoup de mes enseignements moraux sont consignés dans la Bible et que je suis venu, ou plutôt que mon Père m’a accepté comme son fils bien-aimé et que la réception, en mon âme, de son Amour Divin m’a qualifié pour enseigner le chemin vers les divers royaumes. Comme il est dit dans ce Livre, ce qui s’est soldé par la désobéissance du premier homme a été restauré par l’avènement du second. Cela signifie seulement qu’en raison de la connaissance qui m’est venue de la vérité et des lois de l’harmonie qui régissent l’univers de Dieu, je fus capable d’enseigner aux hommes la voie vers un retour à la pureté et au développement de leur âme dans l’amour naturel qui existait avant la grande perte causée par la désobéissance du premier homme. Je ne devais pas parvenir à cette restauration par aucune grande puissance ou qualité Divine d’omniscience que je pourrais posséder, mais simplement par l’enseignement des hommes à aimer Dieu et leurs frères et à persévérer dans cette voie de vie et de pensées qui, nécessairement, leur permettrait de renoncer au péché et au mal et à entrer dans un état d’harmonie avec les lois de leur création.

Maintenant, alors que j’ai enseigné ces vérités morales, j’ai également enseigné les grandes vérités spirituelles qui montrent aux hommes le chemin vers le Royaume Céleste, car dans ma communion avec le Père, il m’est venu non seulement l’Amour Divin qui transforme mon âme dans la substance du Père dans ses qualités d’amour, mais aussi la connaissance par laquelle cet Amour Divin peut être acquis et le chemin assuré vers le Royaume Céleste, même à un certain degré, dans la chair.

Cependant mes enseignements spirituels qui montrent le chemin vers le Royaume Céleste ne furent pas bien compris par mes auditeurs – et même pas par mes disciples intimes – bien qu’ils le furent un peu plus par Jean – et ne furent pas, par conséquent, conservés dans la Bible, comme le furent mes enseignements moraux. Et quant à la Bible, je veux dire que les manuscrits originaux n’ont été écrit que plusieurs années après ma mort. Même dans ces manuscrits peu de mes enseignements concernant la voie qui mène au Royaume Céleste, y figuraient. Par la suite, lorsque ces manuscrits ont été copiés et les copies recopiées, ces vérités importantes ne furent pas conservées – pratiquement aucunes d’elles. Cependant, la  plus fondamentale, à savoir : Dieu est amour, et à moins qu’un homme naisse à nouveau, il ne peut entrer dans le Royaume des Cieux, fut retenue.

Et, au cours du temps, alors que les copies se succédaient, mes préceptes furent de moins en moins conservés et les hommes connurent de moins et moins ces vérités plus élevées et, par conséquent, les enseignements moraux simples sont devenus mieux compris et ont été utilisés par les enseignants et les instructeurs des masses pour conduire les hommes au Royaume de Dieu.

Et en plus de cela, ces dirigeants ont même changé ces vérités morales, et les interprétations des premiers auteurs, de manière à permettre à ces dirigeants d’atteindre la richesse, la puissance et le contrôle sur les populations quant à leurs croyances et leurs cérémonies religieuses. Alors le Dieu de l’amour, dans une large mesure, est devenu un Dieu de haine et de colère, infligeant des sanctions à ceux qui osaient désobéir à ces injonctions que la hiérarchie de l’église plaçait sur eux, comme la demande et la volonté de Dieu.

Mais ces questions ont été mieux décrites ailleurs, je m’étendrai donc pas davantage sur elles, mais je vais maintenant divulguer le vrai chemin qui mène au Royaume de Dieu dans les Cieux Célestes. Eh bien, nous avons beaucoup écrit ce soir, et je pense qu’il est préférable de reporter la suite de mes écrits à une date ultérieure. Je dois cependant dire, que je suis heureux que vous soyez dans une meilleure condition, et je pense que maintenant nous pourrons procéder plus rapidement à nos messages.

N’oubliez pas que mes promesses seront accomplies, vous devez avoir la foi. Je suis très souvent avec vous et je vous aime comme vous le savez et je vais continuer à prier le Père pour vous. Alors, faites-moi confiance et soyez assuré que je vous aide dans votre désir.

Bonne nuit et que Dieu vous bénisse,

Votre frère et ami,

Jésus.

Lien vers le message originel en Anglais : https://new-birth.net/padgetts-messages/true-gospel-revealed-anew-by-jesus-volume-1/the-kingdom-of-god-on-earth-and-in-the-spirit-world-vol-1-pg12/

3 réflexions au sujet de « Le Royaume de Dieu sur terre et dans le monde des esprits ou le chemin vers le Royaume de l’homme parfait. »

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s