L’unicité de la perception et l’objectif de l’harmonie.

14 Octobre 2001

Mon cher frère H___, une fois de plus je ne vais pas parler de la Galilée au premier siècle, et je ne parlerai pas non plus de l’histoire de Jésus et son développement. Je n’ai pas annulé cette rubrique, car, en effet, elle est intéressante et importante, mais je pense qu’aujourd’hui nous avons une très bonne connexion, et je veux profiter de cette occasion pour parler d’un autre sujet.

Tu te souviens qu’il y a quelque temps, tu as consacré beaucoup de temps à la musique, surtout à un programme qui te permet d’écrire de la musique au format MIDI. Tu écoutais des disques, tu extrayais les notes et écrivais tes arrangements, assignant des instruments etc. Et tu as aimé le résultat. Mais il manquait quelque chose, comme tu l’as réalisé.

Dans une version plus récente de ce programme, tu as pu même ajouter certains « défauts humains », par exemple une note qui n’est pas jouée au moment exact où elle devrait être jouée, mais un peu en retard ou en avance, comme cela se passe en réalité, quand un homme joue d’un instrument. De cette façon, tu as pu supprimer un peu le caractère « mécanique » de la musique. Néanmoins, ce n’était pas la même chose que la musique jouée par des êtres humains.

Ainsi, avec cet exemple, je pense qu’il est très simple de comprendre que la perfection offerte par la technique ne nous donne pas la même sensation d’harmonie que les apparentes imperfections dues à la performance humaine.

Paul a écrit dans un message que la perfection est relative, et cela est vrai. Je veux même aller plus loin, et dire que la perfection n’est pas encore notre objectif – notre but est l’harmonie, et ce n’est pas la même chose que la perfection.

Lorsque tu observes des cristaux de neige sous un microscope, tu te rends compte que tous ces cristaux respectent certaines règles de symétrie, obéissent à des lois, mais cependant aucun cristal n’est identique à l’autre. Imagine cela ! Combien de  cristaux de neige existent, et il n’y a pas deux identiques ! Et il en est ainsi avec les âmes. Il n’y a pas deux âmes identiques. Et, par conséquent, il n’y a pas deux perceptions égales.

Lorsque tu lis des messages de contenus différents sur le même sujet, tu dois avoir à l’esprit que ces messages ne sont que l’expression de diverses perceptions humaines, et aussi de perceptions d’esprits divers. Si la vérité est au milieu, alors un message s’égare un peu à droite et l’autre vers la gauche, mais ils conservent toujours le thème commun. Et avec cela, ils sont en harmonie avec la vérité, même s’ils  ne sont pas parfaits. L’univers de Dieu est un univers d’harmonies. Et nous devons rester à l’intérieur de ces harmonies, mais nous avons néanmoins beaucoup de libertés dans ces limites.

Tu as toujours aimé la peinture. Tu pouvais sentir beaucoup de plaisir et de bonheur en admirant un tableau de Van Gogh, ces mouvements merveilleux avec lesquels il a peint le ciel et les nuages, les champs de blé doré, les cyprès qui se sont élancés vers le ciel comme des flammes. Toutes ces nuances sont les réflexions de l’esprit agité du peintre. Ils ne sont pas des reproductions parfaites de la nature, bien sûr, mais ils sont la vie, ils expriment l’harmonie. Cette joie que tu perçois lorsque tu admires ces œuvres d’art est une joie qui prend sa source dans l’âme, c’est un produit de l’esprit de l’âme. L’esprit de l’âme ne cherche pas la perfection, il cherche harmonie.

L’esprit de l’âme est cet esprit que Dieu utilise pour la pensée. Il ne cherche pas la perfection. Lorsqu’il nous observe, Il cherche l’harmonie et lorsque nous nous écartons un peu vers la gauche ou vers la droite, sans abandonner l’harmonie, cela fait plaisir à Dieu, c’est esthétique, c’est la diversité de l’univers, et Il nous regarde avec un sourire approbateur.

Les artistes ont cette partie de l’esprit de leur âme très bien développée, mais, en fait, tout le monde le possède, ils ont juste besoin de le développer. L’esprit de l’âme est multiforme, insondable et souvent dormant.

Aujourd’hui, tu as écrit que nous sommes comme un récepteur de radio, qui reçoit les pensées du monde extérieur. C’est vrai. Tu as pris cette idée d’un message que tu as reçu précédemment. Mais je tiens à en dire un peu plus à ce sujet. Ce n’est pas seulement un récepteur radio, mais c’est aussi un émetteur. Et c’est une partie de l’âme qui est toujours active, même si les gens ne sont pas toujours conscients de ce fait. Nous recevons et envoyons des « pensées » et en fait, non seulement des pensées, mais aussi des impressions, des désirs, toutes sortes d’activités spirituelles. Celles-ci ne sont pas uniquement  des impulsions positives, qui vont et viennent. Cette porte vers l’extérieur, cet émetteur/récepteur est également une partie de ce que nous appelons l’esprit de l’âme. Et ce mécanisme a la possibilité d’être à l’écoute pour la réception, ainsi que pour la transmission. C’est très avantageux d’être au courant de cela, parce que tu peux t’accorder à ces sources d’où proviennent les impulsions positives et bénéfiques, principalement de Dieu, mais aussi des anges Célestes qui servent comme « antennes amplificatrices » pour les ondes émises par Dieu. Ce principe a déjà été formulé dans la Loi de l’Activation.

Nous pouvons aussi envoyer nos désirs, qui viennent du plus profond de notre intérieur, vers Dieu, et nous établissons ainsi une communication d’âme à âme.

Mais d’après ce que j’ai mis en l’avant, et comme tu l’as déjà compris, il est clair que tous les hommes sont des médiums dans leur potentiel d’âme innée. Ils échouent seulement à cultiver cette mise au point, par le biais de la spiritualité, et d’arriver à la prise de conscience de cette partie de ce que nous pensons et de ce qui traverse nos esprits, mais n’est pas créée en nous, mais vient plutôt de l’extérieur.

Cette transmission ou réception d’âme à âme ne fonctionne pas seulement entre les esprits et les mortels, ou entre les hommes et Dieu, mais aussi entre les mortels sur la terre. Ce sont les moments où tu « sens » que quelqu’un derrière toi t’observe, quand tu sens que quelque chose se passe dans un endroit que tu ne peux pas voir, etc..

Il est important que tu saches que tu participes, que tu le veuilles ou non, à un monde ouvert de l’information, lequel comporte plusieurs niveaux, et qu’il serait extrêmement bénéfique d’être à l’écoute des niveaux supérieurs, afin d’une part de bloquer l’influence du mal et d’autre part de pouvoir bénéficier de l’influence positive que les êtres plus avancés peuvent offrir.

En ce qui concerne l’information, je tiens à en dire un peu plus. Ce fut une très bonne idée d’établir différents médias pour les personnes qui recherchent leur développement dans l’Amour Divin. À la télé, tu peux voir une heure de nouvelles, une interminable série de cruautés, des mensonges auxquels personne ne croit mais que personne n’ose contredire, des manœuvres politiques, bref, toutes sortes de négativité. Si tu as de la chance, tu peux voir également, une ou deux fois par semaine, un reportage de deux minutes sur un bon événement.

Mais en fait, le monde n’est pas ainsi. C’est vrai, le monde n’est pas parfait, ces cruautés arrivent, mais aussi tellement de choses positives qui simplement n’éveillent pas assez l’intérêt des journalistes et elles ne sont jamais présentées comme elles devraient l’être pour équilibrer l’information.

Mais vous pouvez le faire dans votre propre cercle. Partagez, sans crainte ni honte, vos expériences, vos impressions et vous serez surpris par la richesse des expériences positives et des réalisations déjà atteintes. Soyez comme une famille avec une bonne communication. Et apportez aussi quelque lumière dans ce monde, parce que la lumière doit être mise en évidence et ne doit donc pas être cachée sous la table.

Comme j’ai essayé de l’expliquer, cet univers de Dieu est un monde de diversité, et cette diversité contribue à l’harmonie. C’est quelque chose que Dieu veut et à l’intérieur de laquelle Il aime Ses enfants, imparfaits il est vrai, mais qui sont des âmes comme il est une Âme.

C’est aussi un monde de réciprocité. Donnez pour recevoir. Exprimez les désirs de votre âme, de votre plus profond intérieur, vers Dieu, et il vous donnera Son Grand Amour. Lorsque vous priez Dieu, souvent ces désirs ne s’expriment pas et souvent, lorsque vous ne priez pas, ces désirs s’imposent et s’expriment, s’élevant vers Dieu, L’obligeant à répondre par son Esprit Saint. Parfois, une simple conversation, lorsque vous vous sentez heureux et reconnaissant, sert de catalyseur afin de libérer vos désirs mais également votre gratitude envers Dieu. C’est alors que vous pouvez percevoir l’influx de l’amour, la sensation de chaleur, de pression, d’altération dans votre poitrine et un bonheur qui vous fait pleurer. La réciprocité n’est pas seulement démontrée dans le fonctionnement de la Loi de l’indemnisation, c’est un principe universel.

J’ai beaucoup écrit sur l’élargissement de la prise de conscience chez les hommes et les esprits. Mais ce que cela signifie en fait? Comment pouvez-vous vérifier si c’est ce qui se passe avec vous?

Vous pouvez vérifier l’élargissement de ta conscience en comparant ce que vous étiez en mesure de percevoir il y a quelques années avec ce que vous êtes capable de percevoir maintenant. Certains perçoivent déjà la présence des esprits, ils peuvent les sentir, les voir, les entendre, ils peuvent sentir la main lorsque l’esprit touche l’épaule, et ce sont toutes de nouvelles sensations, de nouvelles perceptions. Vous pouvez sentir lorsque des impressions arrivent dans votre esprit, et vous pouvez  suspecter que ces impressions sont d’origine externe. Vous pouvez voir la main de Dieu, où précédemment vous n’aviez vu que la vacuité. Vous pouvez voir un être humain, une âme, où précédemment vous n’avez vu qu’un criminel; toutes sont des formes d’élargissement des perceptions, humbles et faibles, comme les choses se passent sur la terre, mais elles sont réelles, elles sont le reflet du développement d’âme, qui a élevé ses perceptions au-delà du monde visible. Vous pouvez trouver des réponses aux problèmes qui semblaient jusqu’ici énigmatiques. Et on pourrait multiplier les exemples. Voyez tout cela et rendez-vous compte que quelque chose est en mouvement, que vous n’êtes pas coincé au même endroit, mais plutôt que vous avez couvert une bonne distance vers une réalité qui, il y a quelques d’années, n’existait tout simplement pas en  vous.

Et votre foi ? Si on la compare avec la foi que vous aviez avant, que peut-on dire ?

Lorsque vous vous déplacez à l’intérieur du réseau des harmonies de Dieu, vous serez conduit ou guidé vers un résultat positif, plus que positif, un résultat heureux. Cela signifie que vous devez comprendre que c’est Dieu qui étend Sa main sur nous, et qu’Il sait comment faire les choses mieux que quiconque dans le monde. Si nous ne pouvons pas lui faire confiance, à qui pouvons-nous faire confiance ? Il est donc nécessaire de prendre cette main, et il faut se laisser guider d’une manière sûre le long du chemin. Ce n’est pas toujours facile, mais ce n’est jamais insurmontable. Comme plusieurs esprits l’ont dit dans des messages précédents, il est nécessaire d’abandonner la peur, il faut faire confiance, il est nécessaire de comprendre que les hommes ne peuvent pas tout contrôler, mais que Dieu peut faire cela, et que grâce à Ses conseils, nous pouvons obtenir plus de sécurité et de certitude que nous pourrions jamais atteindre avec nos propres efforts. C’est pourquoi il est nécessaire d’enlever cette erreur de penser que tout dépend de nous, que nous avons à nous soucier de tout, que nous ne pouvons pas faire confiance à n’importe qui ou à quoi que ce soit. Nous devons comprendre que nous sommes en droit de nous pencher en arrière et d’avoir confiance que Dieu prendra soin de nous.

La vie peut être belle et pleine de réalisation. Mais vous ne trouverez pas d’accomplissement dans le matérialisme de ce monde. Vous pouvez seulement le trouver en Dieu, en suivant ses directives. Et ce sera une réalisation dont vous n’avez pas la moindre imagination.

Vous êtes chacune et chacun uniques. Vous avez une perception unique, vous pouvez donner des explications uniques, et tout cela est en accord avec les desseins de Dieu. Tout ceci donne vie et couleur à la planète. Réjouissez-vous de vos différences, respectez les et tentez de parvenir à votre réalisation personnelle, chacun à sa manière, chacun dans sa religion, c’est-à-dire, dans son rapport individuel avec Dieu.

Travaillez sur votre développement, remplissez-vous de l’Amour de Dieu et avec cet Amour, la foi et la connaissance viendront. Soyez des observateurs attentifs, observant le monde visible et le monde invisible. Soyez conscients de ce fabuleux réseau de communication, où vous pouvez choisir le canal que vous souhaitez écouter, de la fosse la plus noire et la plus pervertie vers les hauteurs infinies du Père Lui-Même. Profitez de cela et branchez-vous. Il y a tellement d’aide pour vous en magasin et peu nombreux sont ceux qui en sont conscients. Ouvrez donc, oui, ouvrez cette porte de communication, sans crainte, parce que vous êtes ceux qui choisissent le niveau de l’écoute. Vous avez la possibilité de fermer cette porte à l’indésirable, et de l’ouvrir en même temps pour le Ciel lui-même.

Avec ces réflexions, je vais te dire au revoir. Je suis heureux que tu aies bien reçu mon message. Il fut long, mais ce fut utile.

Que Dieu te bénisse toujours ainsi que toutes les âmes amies le long du chemin vers le Ciel de Dieu. Vous êtes des apprentis pré-célestes, si je peux m’exprimer de cette façon, mais c’est l’apprentissage qui mène à la maîtrise avec certitude.

Votre frère en Christ,

Judas.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s