L’éducation de Jésus en Égypte.

8 Octobre 2001

Mon cher frère H___, je tiens à saisir cette occasion pour clarifier certaines questions qui ont surgi suite aux messages que j’ai délivrés précédemment.

Lorsque j’ai parlé de l’amour entre âmes sœurs, j’ai mentionné le fait que M. Padgett a commencé une nouvelle relation avec une femme quelques années après la mort de sa femme Hélène. Je tiens à souligner que je n’ai pas mentionné cette relation amoureuse de M. Padgett afin d’exprimer mon désaccord. Il est très naturel qu’une personne puisse désirer une nouvelle relation, quand il se sent seul et quand il se rend compte qu’en dépit de la mort d’un être cher, la vie continue. Non, cette réaction est très naturelle et elle ne mérite aucun reproche. Je l’ai seulement présentée à titre d’exemple, afin de démontrer que M. Padgett, malgré sa connaissance théorique de l’amour entre âmes sœurs, ne le comprenait pas et qu’il était incapable de ressentir et de vivre cet amour, tout comme aucune personne n’est capable de le faire, alors qu’elle vit dans la chair.

Deuxièmement, je suis conscient que le livre d’Urantia rapporte que Joseph a fui, avec sa famille, en Égypte, et qu’il s’est dirigé vers le grand centre culturel de ce pays, Alexandrie. J’ai, en revanche, indiqué que la famille est allée dans la région d’Héliopolis, et je tiens à dire clairement que cette affirmation est exacte. Je peux même approfondir un peu plus le sujet : Joseph ne s’est pas exactement installé à Héliopolis, mais dans sa périphérie. Nous avons déjà abordé l’histoire intéressante des jardins parfumés de Matariya. Juste à côté de ces jardins s’est établie une colonie Juive. L’administration romaine l’appelait « vicus Iudaeorum », ou village des Juifs. C’est exactement à cet endroit que les experts jardiniers de Jéricho se sont originellement installés, ils avaient été appelés, de leur pays, par la Reine Cléopâtre, pour s’occuper des arbustes baumier.

Plus tard, comme il est naturel, des Juifs d’autres professions ont rejoint ce village, et, finalement, lorsque la famille de Jésus est arrivée, ils ont trouvé un lieu prospère, caractérisé par le commerce et la culture. L’emplacement était très favorable, car il était également très près du temple d’Onias, dont nous avons déjà parlé auparavant, et était également très proche du centre éducatif et scientifique Juif de Léontopolis.

Comme tu le sais, Joseph était un artisan très habile, diligent et méticuleux. Et, en peu de temps, il a réussi à établir son propre atelier. Il avait des économies, et son investissement fut vite amorti.

Mais quelque chose de peut-être beaucoup plus important est arrivé à Joseph. Les événements qui ont abouti à la fuite en Égypte l’ont amené à beaucoup méditer. Était-ce vrai que Jésus pouvait être le Messie des Juifs ? Si non, pourquoi Hérode a eu cette étrange réaction ? En effet, très rapidement, ils ont eu connaissance du malheur qui avait frappé à Bethléem. La seule conclusion à laquelle Joseph a pu parvenir était que Jésus était vraiment choisi par Dieu. Et il sentait une grande obligation de fournir une formation appropriée pour son fils, c’est à dire, de le soutenir dans l’étude des écritures.

Et en fait les possibilités si près du centre de Léontopolis étaient excellentes. Mais Joseph a aussi consacré beaucoup de son temps libre à l’étude des écritures et plus il étudiait, plus il était convaincu que son fils serait le Messie. Tout coïncidait. Oui, il était de la lignée de David, Jésus était né à Bethléem, oui, ses doutes ont disparu un par un. Joseph a décidé non seulement de fournir à son fils Jésus toutes les opportunités pour étudier, mais il prit aussi la responsabilité de lui donner des instructions et des conseils, une approche normalement très louable; mais finalement elle conduira à une relation conflictuelle entre père et fils, suite à un manque de compréhension de Joseph.

Joseph a aussi compris que le Messie des Juifs, bien entendu, devait vivre en Judée, et lorsque, quelques années plus tard, Hérode mourut, il pensa que le moment était venu pour le retour. Cependant le successeur d’Hérode, son fils Archélaos, était encore pire que son père, et donc, Joseph, avec un cœur triste, est resté avec sa famille dans cet exil involontaire.

Jésus a déjà communiqué à travers M. Padgett et Dr Samuel qu’il avait des frères et sœurs. Tous sont nés en Égypte, sauf lui.

[H.: peux-tu nous donner une liste complète des frères et sœurs de Jésus avec leur nom ?] 34

Bien entendu, je vais faire cela avec grand plaisir. Jésus avait cinq frères, à savoir, James (Ya’qov), Simon (Shim’on), Jude (Yehudah), Joseph (Yossef) et Thomas (Toma’). Et il avait aussi deux sœurs, Rachel (Rakhel) et Léa (Le’ah).

Chacun de ses frères jouera  un rôle très important dans le christianisme primitif. Tout cela nous le traiterons lorsque nous parlerons des premières années qui ont suivi la mort de Jésus. Par ailleurs, Jésus, bien sûr, est la forme grecque de son vrai nom, Yeshua, parce que les Grecs avaient l’habitude de noms masculins se terminant par « s » et ils ont inventé la forme « IesouV », et en Latin il a pris la forme de « Iesus ». Dans les deux langues le son « ch » n’existait pas, et c’est pourquoi aussi le nom de Shim « ou Shime » devint Simon, etc. Les amis et membres de la famille de Jésus l’appelaient « Yeshu ».

Jésus est resté 10 ans en Égypte, et, durant toutes ces années-là, il a eu l’occasion d’étudier les écritures saintes et de connaître un Judaïsme très libéral qui n’existait pas, à cette époque, en Judée. Il a compris le rôle purement symbolique du Temple à Jérusalem, et il a appris le grec « Koiné », la langue la plus importante dans l’empire, surtout dans sa moitié orientale. En bref, à un âge si jeune, il possédait déjà une solide base de connaissances. Il lui aurait été très difficile d’atteindre ce genre d’éducation en Galilée. En ces temps-là, la Galilée était l’arrière-cour du Judaïsme, sans grandes possibilités d’éducation et sans centres importants. Plus tard, cela changerait et la Galilée deviendrait un centre très important du Judaïsme rabbinique, mais cela est arrivé plusieurs décennies plus tard, après la destruction de Jérusalem.

Dans le message suivant de cette série, je traiterai de l’évolution politique en Palestine et de la situation qui a causé le retour de Joseph et de sa famille en Galilée.

Je suis désolé de n’avoir pas pu, hier, délivrer ce message, mais je comprends que tu  as dû assister à deux funérailles, et que tu n’étais vraiment pas dans un état approprié pour recevoir un message. Mais nous avons déjà été très assidus, et nous avons transmis jusqu’à présent beaucoup d’informations qui étaient inconnues. En outre, au cours des prochains messages, nous traiterons de nouvelles révélations, parce que même si les informations sur la vie de Jésus dans les Évangiles ne sont pas très historiques, elles contiennent néanmoins quelques histoires relatives aux quelques années de son ministère public. Mais son enfance et sa jeunesse furent recouverts par un voile de silence.

Que Dieu te bénisse toujours, mon frère, continue à prier et à coopérer. Je te laisse tout mon amour, et je l’élargis  au monde entier, en particulier à ceux qui se consacrent à la diffusion de la vérité.

Ton frère en Christ,

Judas Iscariote

 ____________________________

34 Ce message nous informe que  Jésus avait cinq frères et deux sœurs, mais un autre antérieur daté du 7 Juin 1915 transmis par Jésus à travers James Padgett précise quatre frères et trois sœurs. L’auteur était à la fois un érudit avide des temps bibliques comme des messages de James Padgett, il aurait donc été très conscient que James Padgett avait « reçu » « quatre » frères, ce qui est en accord avec le Nouveau  Testament. Le Nouveau Testament spécifie les noms de Jacques, Joseph, Jude et  Simon et de plus d’une sœur parmi lesquelles une se serait appelée Salomé. Il faut être conscient que la réception de dates et de noms semble souvent difficile. Ce message peut-être lu ici :

http://new-birth.net/tgrabjvol1/jesus7.htm

Une réflexion au sujet de « L’éducation de Jésus en Égypte. »

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s