Le Son de Sa voix.

13 Mars 2002

Hier, j’ai annoncé que je voulais parler de certains événements importants qui se sont produits au cours de l’année 26. Cependant, aujourd’hui, pour une certaine raison, j’ai changé d’avis et je veux aborder le sujet du « nom de Dieu ».

Aujourd’hui, tu as lu une déclaration intéressante. Je veux que tu la reproduises ici.

« Tout ce non-sens sur le « nom » de Dieu est une tempête dans un verre d’eau. Le mot Hébreu pour « nom » est SHEM et est une ancienne racine de l’Akkadien et Ougaritique pour « son » et « entendre » comme est la prière du matin « shema ». C’est aussi la racine pour les « cieux » et le cosmos parce que Dieu a CRÉE toutes choses avec le SON de sa voix. Tout comme un enfant n’est pas venu à l’existence, même après la naissance, jusqu’à ce que le père lève son nouveau-né vers le ciel et PRONONCE son nom, l’acte de dénomination est l’acte de création. Tout ce qui comporte un nom a été créé. Dieu n’a pas été créé, il est le CRÉATEUR. Dieu n’a pas de NOM et n’en a jamais eu. Pourquoi pensez-vous qu’il s’est mélangé les pieds, a battu en retraite, a bafouillé et est resté vague lorsque Moïse lui a demandé son nom, tout ce qu’il a dit fut « Je suis ce que je suis » et « Je serai ce que je serai ?? [écrit par Jack Kilmon] »

Tout cela, mon ami, est tout à fait correct. En outre, c’est seulement un aspect partiel. Je voudrais aller plus loin dans le sujet, même si je crains que tu ne sois pas en mesure de comprendre pleinement ce que je vais te dire maintenant, je vais essayer de le faire. Peut-être toi et d’autres pourront tirer quelque avantage de cette information.

Dieu n’a pas de nom. La Bible le décrit de manière pittoresque, Dieu a créé toutes choses en les prononçant, en les « sonnant ». Toutes les choses créées ont des noms, mais Celui qui n’a été jamais été créé n’a pas de nom. Il ne pouvait pas avoir un nom. Aussi, il a exprimé à Moïse la nature même de Son existence : Simplement il ÉTAIT, EST et SERA toujours.

Jésus avait une façon très spéciale de s’adresser à Dieu. Il l’appelait « Père » et comme tu le sais c’était plus que révolutionnaire pour nous, car nous n’avions jamais pensé à Lui de cette façon. Et quand il t’a été demandé comment Jésus a trouvé sa façon unique et vraie de prier, tu as certainement raison en disant qu’il a reçu l’aide du Père, mais le point le plus important était qu’il avait reconnu Dieu comme le « Père, » notre Père absolu et non un être lointain,  nébuleux et Tout-puissant, mais un vrai Père, qui est proche de nous et veille sur nous.

Lorsque nous parlions de Dieu, nous avions l’habitude de l’appeler Ha-Shem, le nom. Néanmoins, ce mot, comme Jack Kilmon l’a correctement fait remarquer, a beaucoup plus d’implications que cette traduction simple nous amène à supposer. Shem était et est le son universel, la voix de la création. Lorsque, dans ces temps anciens, le père levait son nouveau-né vers le ciel et prononçait son nom, il le « créait » à ce moment-là. Avant, il n’existait tout simplement pas. Il pouvait tuer l’enfant, parce qu’il « n’existait pas » pour la société. Cette pratique était très répandue dans l’antiquité, de la Grèce à Rome en Palestine, une compréhension pervertie du « son créateur ». Autre exemple : pense au sens magique du son « OM » dans les religions orientales.

Ce n’est pas une coïncidence que le mot Hébreu pour « cieux » ou « cosmos » est basé sur la même racine, SHM. Et lorsque tu réfléchis un peu et laisses jouer ton imagination, tu peux trouver d’autres mots qui traduisent le mot SHEM peut-être d’une manière plus attrayante. Les gens du New Age l’appelleraient « vibration », je pense.

Ainsi, Dieu est cette éternelle et toute-puissante entité qui émane des vibrations, le bruit de la création, dans un flux continu. La création n’est pas terminée; c’est un processus continu qui ne finira jamais, pour autant que nous le sachions.

Peut-être te souviens-tu que je t’ai dit une fois que « nous sommes des créateurs ». C’est vrai, et quand on lit que tu peux créer ton propre univers et servir en lui, tu ne devrais pas sourire et secouer la tête. Tout cela dépend du développement de ton âme, et cette image n’est pas éloignée de la Vérité.

On pourrait dire que toutes les choses « vibrent » mais, s’il te plaît, comprends que j’utilise ce mot uniquement pour te donner une idée. Considère-le comme une parabole. Toutes les choses vibrent reflétant le son créateur de Dieu, à la fréquence prévue par le Père. Mais il y a une création qui est capable de produire ses propres vibrations, parce qu’elle est faite à l’image de Dieu. C’est l’âme humaine.

Tu comprends, produire des vibrations veut dire créer. En d’autres mots, chaque pensée, chaque mot, chaque acte est un acte de création.

Tu te souviens aussi avoir lu que « l’enfer est un lieu et une condition » et que « le ciel est un lieu et une condition ». Dieu a fourni le lieu, la condition est artificielle. Sur terre, tu vis dans un environnement qui n’est ni l’enfer ni le paradis. Toutefois, tu peux créer la condition de l’enfer ou du ciel. Lorsque tu commences à voir les choses de cette façon, tu te rends compte que toi, même comme un mortel, tu es très puissant. Le problème est que tu n’as pas appris à contrôler les vibrations que tu produis. Tu peux seulement apprendre à les contrôler lorsque tu développes ton âme.

Je me souviens comme si c’était hier quand Jésus nous a envoyé prêcher. Les gens, ayant entendu parler des guérisons spectaculaires du Maître, nous ont amené beaucoup de gens malades pour que nous les guérissions. Et nous ne pouvions pas. Et donc, nous étions là, humiliés, en regardant les visages de nos détracteurs souriant malicieusement ou les yeux de ceux qui avaient mis leur confiance en nous, montrant qu’ils se sentaient trompés. Nous sommes retournés vers le Maître, subjugués et découragés. La Bible le cite clairement.

« Alors les disciples s’approchèrent de Jésus en privé et lui demandèrent : « Pourquoi ne pouvons-nous pas nous expulser le démon ? » « Parce que votre foi est si petite, » répondit-il ; « car je vous ai solennellement déclaré que si votre foi était aussi grosse qu’une graine de moutarde, vous diriez à cette montagne « Quitte ce lieu » et elle le ferait ; et rien ne serait impossible pour vous. »

Oui, c’est la foi qui développe vos âmes, parce que par la foi, vous êtes en mesure d’obtenir toujours plus de Substance de Dieu, « vibrant à la même fréquence comme il le fait. »

Tu comprends qu’il y a des milliards de personnes vivant actuellement sur terre, et il y a des milliards d’impulsions créatives, ayant pour but les directions les plus diverses, produisant le chaos et le manque d’harmonie que tu peux observer sur terre. Tes propres impulsions sont comme une goutte d’eau dans un océan turbulent. Mais, comme tu le sais, alors que ta foi grandit, tes impulsions créatives deviennent  plus fortes et plus en harmonie avec la Volonté du Père , avec Ses  « vibrations ». Et comme tu peux le comprendre facilement, obtenir l’Amour Divin est une contribution précieuse à l’harmonie du monde. Chacun de ceux qui obtiennent et activent l’Amour Divin dans leurs âmes, favorisent le bien-être et la paix commune, même s’ils ne sont pas conscients de leur rôle dans le jeu de la puissance cosmique.

Tu penses alors, « Que faisons-nous ici ? Nous parlons de tant de choses insignifiantes, nous faisons tant de choses insignifiantes, et à la télévision, je peux voir comment les Palestiniens attentent à la vie des enfants Israéliens, et comment les Israéliens attentent à la vie des enfants Palestiniens. Quelle est le sens de tous  mes actes ? »

Maintenant, mon cher ami, ta capacité d’influence sur tout ce qui se passe est pratiquement nulle. Mais ton influence dans ton propre environnement est grande. Pourquoi ne te concentres-tu pas sur ton propre environnement ? Comme tu as de l’influence ici, les Palestiniens et les Israéliens ont leur influence là, et il leur incombe de mettre leurs affaires en ordre. Aussi longtemps que prévaudra le « son de la haine » et aussi longtemps que le « son de la paix » ne trouvera pas son chemin hors des âmes de tant de gens, ils jetteront encore plus de carburant dans le feu de la vengeance, un feu qui les consumera tous. Mais si tu laisses entendre ton cri pour la paix, à plusieurs milliers de miles de distance, ils ne vont pas t’entendre. Les peuples là-bas qui veulent vraiment la paix, et ils sont la majorité, ont leur propre voix. Ne peux pas l’entendre ? Eh bien, ce n’est pas parce que tu es devenu sourd, mais parce qu’ils ne sont pas prêts à assumer leurs propres responsabilités et sérieusement contrer ces conditions qu’ils détestent.

Je vais te dire quelque chose. Lorsque tu regardes un globe sur ton bureau, et qu’une mouche s’assied directement sur la tache représentant la Palestine, elle couvrira tous les pays que Jésus a visités et où il a prêché. Oui, Jésus était le Messie, et sa tâche consistait à répandre la bonne nouvelle de l’Amour Divin de Dieu. Mais il n’a pu le faire que dans son propre environnement réduit. Il ne s’est pas découragé, en pensant qu’il y avait beaucoup plus d’endroits au monde qui étaient connus dans ces temps anciens, non, il a continué et réussi. Fais de même dans ton entourage. Là, tes « vibrations » peuvent avoir un très grand effet, pour toi et pour d’autres.

Alors que nous arrivons, maintenant, à la fin de mon message, je veux évoquer les problèmes de ton ami, qui se sent tellement déprimé et découragé. Je lui ai dit une fois qu’au début de toute tentative visant à améliorer sa situation, il devait y avoir la prière. Et je le répète maintenant. La prière est l’émission de vibrations créatives, la construction d’un canal vers Dieu, une ligne téléphonique privée, sans frais, pour ainsi dire. Bien sûr la qualité de transmission dépend de l’agent de transport, sur la ligne téléphonique, que tu dois construire. Ainsi, tu peux comprendre que ce que tu as reçu au début peut être incompréhensible et flou, plein de bruit de fond. Mais la qualité s’améliorera lorsque tu essaieras vraiment. Un environnement hostile est un environnement que les gens se créent eux-mêmes, ou, du moins, qu’ils contribuent à créer. L’hostilité est souvent plus une question de perception que de réalité.

La prière est comme l’entraînement physique. Au début, c’est fastidieux, puis  on s’habitue, et après un certain temps, lorsque le progrès semble si petit et tu es toujours loin de tes objectifs, tu peux même désespérer. Toutefois, lorsque tu parviens à surmonter cet obstacle et à poursuivre, tu seras grandement récompensé et la prière sera comme une addiction, un bon moment dont tu peux profiter à tout moment de la journée.

Tu dois apprendre à t’accepter toi-même et, plus encore, à t’aimer toi-même. Si tu ne t’aimes pas, comment peux-tu aimer les autres ? Tente de découvrir la beauté à l’intérieur de toi, et puis apprend à découvrir la beauté dans les autres. Essaie d’être bon avec toi-même, et tu seras alors bon pour d’autres. Essaie de te pardonner, alors tu pourras pardonner aux autres.

N’oublie pas, le petit monde dans lequel tu vis est ta propre création. Ce ne sont pas les grands événements sur terre qui te rendent heureux. L’inauguration d’une nouvelle centrale électrique au Pakistan ne te rendra pas heureux, mais ces petites choses dans ta vie personnelle le feront, même si une personne te sourit et te dit juste « Merci ! »

Tu as construit un solide mur de briques autour de toi, et maintenant tu le martèles avec tes poings et tes coups de pied. Toutefois, il serait si facile de le pénétrer, non pas avec tes violents coups de poings, mais avec les doux mouvements de tes bras, comme l’esprit progresse doucement à travers les murs. Ce n’est pas la force matérielle brute, mais la douce énergie spirituelle qui trouve son chemin à travers tous les obstacles.

Tu as plus d’énergie que la plupart des gens ont. Essaie de canaliser à un niveau différent, plus élevé, et tu verras, qu’à ce niveau, il n’y a pas de murs.

Mon cher frère H___, comme je l’avais prévu, tu n’as pas saisi tout ce que j’ai transmis. Mais j’espère que le peu que tu as perçu pourra te servir, toi et les autres, de ligne directrice. J’avoue que ce fut un sujet difficile.

Que Dieu te bénisse.

Judas.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s